Inondations à Abidjan / Alassane Ouattara tape du poing sur la table et donne l'ordre de détruire toutes les constructions illégales

Sidi Tiemoko Touré (porte-parole du gouvernement) prévient fermement : « Pour les cas les plus flagrants, nous procéderons par une destruction immédiate »
30/06/2020
Inondations à Abidjan / Alassane Ouattara tape du poing sur la table et donne l'ordre de détruire toutes les constructions illégales
Le gouvernement a exprimé de nouveau son engagement à résoudre définitivement les problèmes d’inondations à Abidjan en période de saison des pluies.

Pour résoudre définitivement les problèmes d'inondations à répétition lors des saisons des pluies dans la ville d'Abidjan, le président ivoirien, Alassane Ouattara a tapé du poing sur la table. Il a donné des instructions fermes aux ministères concernés de détruire les constructions illégales qui obstruent les canaux d'évacuation et empêchent l'écoulement des eaux usées.

C'est l'une des grandes décisions qui ressort du Conseil des ministres extraordinaires tenu, mardi 30 juin 2020, à la présidence de la République de Côte d'Ivoire à Abidjan. A l'ordre du jour, il y avait des mesures générales comprenant des projets de décrets et quelques points de divers. Plusieurs décrets ont été adoptés à l'issue de cette réunion de travail.

Faut-il le souligner, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, a indiqué que la crue qui s'abat cette année 2020 sur Abidjan fait 5 à 6 fois celle des années précédentes. Interrogé sur la question de la destruction des constructions illégales, le ministre a déclaré : « Il y a un minimum de procédures qui seront respectées. Mais pour les cas les plus flagrants, nous procéderons par une destruction immédiate. Il nous faut définitivement arrêter ces actes d'incivilités ».

Sidi Tiémoko Touré a informé qu’au titre du ministère des Affaires étrangères, en liaison avec les ministères concernés, le conseil a adopté un décret portant ratification d'un accord de prêt d'un montant de 188,7 milliards de Fcfa. Cet accord a été conclu le 19 juin 2020 entre l'Association internationale de développement et la République de Côte d'Ivoire, en vue du financement du Projet d'assainissement et de résilience urbaine (Paru). « Ce projet vise, entre autre, à réduire les risques d'inondations dans les zones vulnérables du district autonome d'Abidjan ainsi que des principales villes de l'intérieur du pays », a expliqué le ministre de la Communication et des Médias.

Ce projet comprend notamment, la construction de nouveaux systèmes de drainage primaires et secondaires et la réhabilitation de ceux existant. Il prend aussi en compte la réalisation de travaux routiers associés au drainage et le réaménagement de certaines zones de rétention d'eau. « Le Paru permettra également de développer et de mettre en œuvre les meilleures pratiques de réduction des déchets, de recyclage et d'économie circulaire, d'élaborer un programme de formation afin de développer les compétences des Pme portant sur les outils et les techniques de recyclage appropriés », a signifié le porte-parole du gouvernement.

D’autres points ont été évoqués lors du Conseil des ministres extraordinaire. Le gouvernement a pris un décret portant prorogation de la période de révision de la liste électorale, jusqu'au dimanche 05 juillet 2020. Cela pour la bonne tenue de l’élection présidentielle prévue en octobre 2020. Selon Sidi Tiemoko Touré, l'enrôlement des nouveaux majeurs évolue positivement.

Eddy BIBI

Eddy BIBI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2