Côte d'Ivoire

Bafing : Comment Moussa Sanogo investit dans le capital humain


21/09/2020
Bafing : Comment Moussa Sanogo investit dans le capital humain

12 tours d’horloge (8h30 – 21h30). C’est la durée du périple (dans des conditions parfois difficiles) effectué, le samedi 19 septembre 2020, dans le Bafing, par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, dans le cadre d’une tournée de visite d’infrastructures de base livrées. Des infrastructures qu’il a personnellement offertes aux populations de sa région natale.

Il s’agit de 22 classes, avec bureaux du directeur, construites et réhabilitées à Silakoro (3), Godofouma (3), Touba (3), Farako (3), Koro (3), Mahanan (7). En tout, ce sont 37 écoles qui ont été construites ou sont en cours de construction dans la phase 1 et 2 du plan de développement du ministre Moussa Sanogo. Une preuve matérielle de sa détermination à améliorer les infrastructures scolaires dans sa région et de son ambition d’investir dans le capital humain afin de disposer d’une ressource humaine de qualité au service du Bafing et de la Côte d’Ivoire. « L’école, c’est l’opportunité qu’on donne aux enfants de pouvoir changer leur avenir, à titre personnel, mais aussi demain changer le visage de la région. Parce qu’il va en sortir des cadres et des gens bien formés qui vont aider à faire avancer les choses », a-t-il affirmé.

Le ministre Sanogo a ensuite engagé les Comités de gestion des établissements scolaires (Coges) respectifs à veiller au bon entretien des bâtiments construits. « Aux parents d’élèves, j’aimerais vous demander de faire un très bon usage de ces écoles et de veiller à leur entretien. Mais aussi veiller à scolariser les enfants en particulier les filles. Il y va de l’avenir de notre région, mais aussi de notre pays », a-t-il invité.

Des gestes qui n’ont pas laissé indifférents les bénéficiaires de toutes les localités visitées, heureux de quitter leurs salles de classes de fortune. « Aujourd’hui, grâce à notre papa, le ministre Moussa Sanogo, notre école présente fière allure. Ce cadre propice à l’apprentissage nous permet de mieux travailler et d’être parmi les meilleurs élèves du Bafing, voire de la Côte d’Ivoire, notre cher pays. En outre, votre visite nous permet de commencer l’année scolaire dans la joie », a indiqué Kané Gbadeu Kader, élève en classe de CM1 à l’Epp Silakoro.

L’accès à l’électricité et l’eau faisant partie de ses priorités en faveur de ses parents, Moussa Sanogo s’est rendu à Toranou (Booko), où il a présidé, à l’invitation des fils et filles de la localité, la double cérémonie de reconnaissance au chef de l’Etat et de mise sous tension de la localité peuplée de plus de 2000 âmes. Il en a profité pour offrir une ambulance à la sous-préfecture de Booko.

Ensuite, il a mis le cap sur Boro-Borotou pour visiter les pompes hydrauliques modernes, dont il avait lancé les travaux en décembre 2019. Un ouvrage construit par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat qui met désormais fin aux approvisionnements en eau dans les sources peu hygiéniques, aux corvées et tracas domestiques.

Dans toutes les localités parcourues, les populations ont exprimé des besoins en tables-bancs, électricité, de dispensaires, de moulins à moudre les céréales… Des doléances auxquelles le ministre a accordé une oreille attentive.

Source : Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome