Violence faites aux femmes : 150 cas dont quatre décès ont été enregistrés en moins d’un an en Côte d’Ivoire


05/12/2020
Violence faites aux femmes : 150 cas dont quatre décès ont été enregistrés en moins d’un an en Côte d’Ivoire
Une campagne de sensibilisation des commerçantes au marché d’Angré, à l’occasion des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées sur le genre.

Lors d’une campagne de sensibilisation des commerçantes au marché d’Angré, à l’occasion des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG). La ligue a enregistré 150 cas de violences. Selon Mme Boho “En un an d’activité, la ligue a enregistrée 150 cas de violences … On a géré quatre femmes qui ont été tuées encore cette année”, a révélé

Pour la présidente de la Ligue ivoirienne des droits des femmes “ce n’est pas négligeable, c’est un petit pas, mais c’est grand pour nous, parce qu’avant, les femmes se taisaient, il faut préserver l’image de la famille, de la communauté… beaucoup de femmes aujourd’hui ont le courage de sortir et de de dénoncer”.

Cette campagne organisée par la Ligue ivoirienne des droits des femmes et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), au marché d’Angré a consisté à expliquer les méfaits de la violence et les recours dont disposent les femmes. Les femmes ont été invitées à refuser les violences, à dénoncer leurs bourreaux et à refuser les règlements à l’amiable. Elles ont également été encouragées à saisir la Ligue qui pourra leur apporter une assistance médicale, juridique, psychologique et financière.

La Ligue Ivoirienne des Droits des Femmes est engagée dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles envers les femmes.

Parfait KOFFI

Parfait KOFFI

|

  • SOURCE: Linfodrome