Réligion / Opération ''Kermesse Chrétienne''

Des pasteurs accusent une Ong d’escroquerie

Publié le Modifié le
des-pasteurs-accusent-une-ong-d-escroquerie Bishop Odette Kouma a rejeté les accusations portées contre son Ong (Ph. DR)
Société

Annoncée à grand renfort de publicité, la « Kermesse chrétienne », initiée par l’Ong AK du Bishop Odette Kouman, en vue de semer l’espérance, restaurer le corps du Christ et développer les églises ivoiriennes, n’a pas eu l’effet escompté. Du moins, à en croire un groupe de pasteurs qui nous ont contactés.

Selon eux, l’apport de 5.000 F exigé par cette Ong pour dédouaner des pianos professionnels et des véhicules importés d’Europe n’est rien d’autre qu’une grosse arnaque. « Pour mieux nous appâter, cette Ong a mis des véhicules 4x4 dans l’enceinte du Centre de publication chrétienne (Cpe) à Cocody. Bishop Kouman Odette, présidente de l’ong AK, a expliqué qu’elle a reçu des dons (instruments de musique et des véhicules) bloqués au port et qu’il fallait une participation de 5.000 f pour le dédouanement. Mais, nous avons déchanté », ont confié nos interlocuteurs tout en soutenant qu’en lieu et place des pianos professionnels, ils n’ont eu droit qu’à des jouets. « J’ai payé 150.000 Fcfa dans cette affaire pour avoir un piano professionnel. Malheureusement, ma communauté est victime d’escroquerie»,renchérit un autre. Ajoutant que samedi dernier au stade Champroux, ce sont plus de 5.000 participants qui ont été ainsi désabusés. Les promoteurs de ''Kermesse chrétienne'', ont poursuivi nos interlocuteurs, ont choisi d’avance leurs cibles pour les dons. «Ils ont utilisé les photos des différents présidents de fédérations pour nous faire rêver », chargent les victimes.

Joint dans la matinée d’hier par téléphone, Bishop Odette Kouman a récusé ces accusations. A l’en croire, son opération ne visait nullement à prendre de l’argent avec un tiers. Seulement, a-t-elle souligné, ce sont des dons que son Ong a reçus de l’Inde, et qu’il fallait dédouaner. Raison pour laquelle, a-t-elle poursuivi, elle a mis les fédérations à contribution. «L’église des Assemblées de Dieu de Niangon a reçu une 406 d’une valeur de 3,5 millions de fcfa qu’il fallait dédouaner. Il s’agit de don pour honorer les pères. Quant aux pianos, ils ont été mélangés car, lorsqu’on reçoit des dons, on ne peut pas vérifier tout ; de sorte que nous sommes en train de faire un travail de proximité pour remplacer ceux qui n’étaient pas utilisables», a rassuré notamment Bishop Odette Kouman, qui dit avoir de grandes ambitions pour le corps de Christ en Côte d’Ivoire.

G. DE GNAMIEN

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

G de Gnamien
Voir ses articles