La Direction Générale de Air Côte d’Ivoire : « Madame AYITE a refusé toute coopération et proféré des insultes »

Société
Publié le Source : Linfodrome
la-direction-generale-de-air-cote-d-ivoire-madame-ayite-a-refuse-toute-cooperation-et-profere-des-insultes

Dans un droit de réponse publié sur sa page Facebook, la Direction Générale de Air Côte d’Ivoire a donné sa version des faits sur le scandale qui a eu lieu sur le vol Abidjan-Cotonou.

Chers internautes, chers passagers,

Ce mercredi 25 août 2016, Air Côte d’Ivoire a noté un post de Mme AYITE MAUREEN sur le réseau social Facebook, affirmant qu’elle avait été débarquée de force d’un avion de la compagnie pour cause de surbooking (plus de passagers que de places).

En raison de la gravité des faits allégués, la compagnie Air Côte d’Ivoire souhaite apporter les précisions suivantes.

À lire cet article: Air Côte d’Ivoire/ Des passagers descendus de force pour faire la place à deux ministres : Le cri de cœur d’un passager

Le mardi 23 août 2016, l’avion devant effectuer la liaison Abidjan-Cotonou a signalé un problème technique juste avant la procédure d’embarquement.

Cette situation a contraint la compagnie à réaménager son programme de vols pour répondre aux attentes de sa clientèle. Le vol initialement prévu pour la desserte de Lagos a été combiné à celui de Cotonou, aboutissant à une liaison Abidjan - Cotonou - Lagos. 82 des 103 passagers du vol initial sur Cotonou ont pu être transportés grâce à la nouvelle combinaison.

À lire aussi cet article: Scandale à Air Côte d’Ivoire/ La compagnie réagit : « Cela se fait partout »

Une prise en charge des 21 passagers restants a été proposée par la compagnie avec notamment l’hébergement à l’hôtel ONOMO situé dans le périmètre de l’aéroport en attendant d’être transportés le lendemain vers Cotonou.

Certains passagers dont Madame AYITE MAUREEN ont refusé les propositions de la compagnie. 84 passagers en lieu et place des 82 prévus d’embarquer sur la nouvelle combinaison se sont ainsi retrouvés au pied de l’avion entraînant un dépassement de sa capacité d’accueil.

Dès lors, la compagnie a entamé des négociations avec ces deux passagers.

Madame AYITE MAUREEN s’est alors emportée en se montrant menaçante à l’endroit du commandant de bord, des hôtesses et du personnel de la compagnie d’assistance, présents sur les lieux. Elle a par la suite entrepris d’accéder de force à l’avion.

Afin de prévenir tout débordement, les forces de l’ordre ont donc été sollicitées. Madame AYITE a refusé toute coopération et proféré des insultes à leur endroit. En dernier recours, il a été décidé de lui interdire l’accès à l’avion pour ne pas compromettre la sûreté du vol.

La compagnie Air Côte d’Ivoire déplore cet incident malheureux et rappelle son attachement au respect des droits des passagers et à la recherche constante de leur satisfaction.

LA DIRECTION

#AirCotedIvoire

Mélanie SOUMAHORO
Voir ses articles