Non-paiement du stock des arriérés : Les syndicats veulent tout bloquer

Société
Publié le Source : Linfodrome
non-paiement-du-stock-des-arrieres-les-syndicats-veulent-tout-bloquer

Les syndicats des fonctionnaires veulent paralyser l’administration, à partir du 27 février 2017, si le stock des arriérés découlant des revalorisations salariales de 2009 n’est pas payé, avant.

 C’est ce qui ressort de la rencontre qui s’est déroulée le jeudi 16 février entre des représentants de la plate-forme syndicale et les fonctionnaires de la ville de Bangolo. Plusieurs points notamment les indices de calcul, la pension de retraite, l’intégration des contractuels à la fonction publique ou encore l’allocation familiale ont été débattus. A l’entame de ses propos, Lieutenant Alidjou Touré, présent à Bangolo, le 16 février 2017, au nom de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public (Pfn), a fait le compte-rendu des différentes rencontres avec le gouvernement au cours de la grève du 9 au 27 janvier 2017, avant de menacer: «Dans l’ensemble, il y a des avancées mais là où les discussions achoppent, c’est au niveau du paiement du stock des arriérés. On a l’impression que le gouvernement ne veut rien entendre, comme si on quémandait. Pourtant c’est un droit. Mais nous allons le contraindre à l’accepter. Nous avons les moyens de le faire mais la force de notre groupe c’est vous. Apprêtez-vous à tout arrêter parce qu’il y va de notre avenir. Dès le 1er mars, nous allons lancer des mots d’ordre ». Par la suite, il a recommandé: « Dès mars, faites vos provisions parce que nous savons que le gouvernement va nous intimider. Ne regardez-pas ça parce que nous allons gagner ».

A lire aussi: Kandia Camara "L'Etat ne doit plus rien aux enseignants"

Pour sa part, Kamaté Check Oumar du Syndicat des instituteurs pour la nouvelle vision (Synoveci) a demandé aux instituteurs de surseoir aux cours de mercredi.

 

Ibrahim BAKOULE (Correspondant)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.