Ministère du Commerce: 35 tonnes de produits périmés et prohibés saisis et incinérés à Soubré

Société
Publié le Source : Linfodrome
ministere-du-commerce-35-tonnes-de-produits-perimes-et-prohibes-saisis-et-incineres-a-soubre Près de 3000 produits divers de grande consommation périmés ont été épinglés et retirés du marché à Soubré

  Le préfet de la région de la Nawa, préfet du département de Soubré, Alliali Kouadio, a procédé, ce mercredi 16 mai 2018, à la décharge municipale de Soubré, à l’incinération de 35 tonnes de produits périmés et prohibés saisis par la direction régionale du Commerce de Soubré. Cette incinération a lieu en présence des représentants des Forces de Sécurité, de la Santé et de l’Hygiène publique et ceux de la section locale de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (Fenacci). Selon le Directeur régional du Commerce de Soubré, ce sont 2996 produits périmés de 35 tonnes qui ont été saisis lors de la mission du 10 au 25 avril dernier dans les sous-préfectures du département de Soubré. Une action qui s’inscrit, a indiqué Siriki Coulibaly, dans le cadre des activités régaliennes de sa structure. « L’administration étant une continuité, nos prédécesseurs avaient déjà effectué un travail de fonds dont nous avons hérité. Car tous ces produits avaient été déjà enlevés lors des précédentes missions avant notre prise de service en février 2018. Les produits stockés dans des magasins au sein des locaux des bureaux commençaient à polluer l’environnement. J’ai donc approché le préfet de région, préfet du département de Soubré pour lui parler de la nuisance que ces produits alimentaires périmés créaient à l’environnement. Et ensemble nous avons convenus de la date du mercredi 16 mai pour procéder à cette importante opération d’incinération », a fait savoir le directeur régional du Commerce de Soubré. M. Coulibaly a souligné que les produits ont été collectés auprès des opérateurs économiques suite à un contrôle de date de péremption. « Une fois cette date est atteinte, il faut procéder systématiquement à l’enlèvement desdits produits sans autre forme de procès », a indiqué Siriki Coulibaly. Le préfet de région, Alliali Kouadio a salué l’initiative et encouragé la direction du Commerce à poursuivre ses actions afin d’éviter aux populations des maladies liées à la consommation des produits périmés. Ambroise GINA Correspondant régional