Activités Inter-écoles : Une Ong récompense des élèves à Abobo

Publié le Modifié le
activites-inter-ecoles-une-ong-recompense-des-eleves-a-abobo Les élèves du collège les Grâces et du groupe scolaire Anador étaient très heureux de prendre part à cette compétition.
Société

« Quelle est l’importance de la téléphonie mobile en milieu scolaire et sociale » tel est le thème choisi par l’Organisation non gouvernementale (ONG) « Découverte Plurielle » pour mettre en compétition deux établissements de la commune d’Abobo. A la faveur de cette compétition, une cérémonie de récompense s’est tenue, le samedi 30 mars 2019 à Ahoué Beach sur la route d’Anyama.

Dans le but de créer une plateforme afin de promouvoir l’excellence dans les écoles à travers des clubs littéraires françaises, l’Organisation non gouvernementale (ONG) « Découverte Plurielle » conduite par sa présidente Adèle Esmel , a opposé deux écoles à Abobo. A savoir : le Collège les Grâces et le Groupe Scolaire Anador. Sous le thème « Quelle est l’importance de la téléphonie mobile en milieu scolaire et sociale », les élèves desdits établissements des classes de 6ème à la terminale ont été soumis au paravent à des épreuves telles  que l’art oratoire, le géni en herbe, des questions réponses etc. a cette journée de récompense, le Collège les Grâces a remporté le premier prix avec 14 meilleurs élèves contre 11 meilleurs du côté du groupe scolaire Anador. L’école lauréate est repartie avec un ordinateur de bureau et le second est rentré avec une imprimante. Tous les meilleurs élèves ont reçu quant à eux des sacs et des effets scolaires sans oublier, les diplômes d’honneurs et de participations.

Pour la présidente de l’ong, cette initiative vise entre autre à améliorer le niveau d’expression écrites et orales des élèves, susciter l’entraide, sensibiliser les élèves aux valeurs citoyennes par le biais de la promotion des langues etc. Prenant la parole au nom de la direction de la vie scolaire, direction centrale du ministère de l’éducation nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnel, monsieur Kadja Brou a encouragé les organisateurs à continuer dans cette lancée. Les responsables de la Dren d’Abobo ont également salués cette initiative qui vient surement éloigner les élèves des vices tels que, la drogue, la prostitution l’alcoolisme etc. La fête fut meublée par des ballets et sketchs.

Mélèdje Tresore