Hadj 2020: Le quota de 7000 places atteint après 5 jours d’inscription

Publié le Modifié le
hadj-2020-le-quota-de-7000-places-atteint-apres-5-jours-d-inscription Le contingent étatique bouclé.
Société

Le lundi 27 janvier 2020, au Plateau, lors du lancement du hadj édition 2020, le directeur général (Dg) des Cultes en Côte d’Ivoire, Bamba Messamba, avait insisté sur le quota dévolu au contingent étatique. Celui-ci avait dit, en présence du ministre de l’Administration, du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité ; de l’ambassadeur de l’Arabie-Saoudite en Côte d’Ivoire et des responsables des associations islamiques, que les inscriptions pour le hadj 2020 s’arrêteront si le quota du contingent étatique venait à être atteint, avant la date butoir. Cela est effectif depuis quelques jours. De fait, cinq (5) jours après le démarrage des inscriptions, les 7000 places disponibles au titre du contingent étatique en Côte d’Ivoire pour les candidats au pèlerinage à la Mecque ont été bouclées.

Selon un communiqué du Commissariat au hadj dont nous avons reçu copie, le 21 février 2020, les 7000 places attribuées au contingent étatique, sur les 10.000 places accordées, cette année, à la Côte d’Ivoire, ont été arrachées comme de petit pain. « Le Commissariat du Hadj informe les candidats au Hadj 2020, que le quota des autorisations de paiement, lui-même en rapport étroit avec le quota des places disponibles, mis à la disposition des candidats du contingent étatique, est atteint à ce jour », indique clairement le communiqué.

Mieux, pour une question de procédure et de respect des balises mises en place, le document du commissariat au hadj exhorte les candidats détenteurs d’une autorisation de paiement et ne s’étant pas encore acquittés dudit paiement, à mettre tout en œuvre pour y procéder avant la date d’échéance mentionnée sur leur autorisation. Car, passé ce délai, mentionne bien le communiqué, le Commissariat au hadj se verra dans l’obligation de procéder à l’annulation de ces autorisations.

Et ce, afin de les réattribuer à des candidats en attente. Pour ne pas perdre ce privilège, les candidats du contingent étatique sont invités à prendre toutes les dispositions utiles dans les plus brefs délais.

Le communiqué donne également des informations concernant les pèlerins ayant choisi d’effectuer le voyage en terre sainte, au compte des agences privées. Il a été demandé à ceux qui désirent remplir le 5e pilier de l’islam en se rendant à la Mecque avec le contingent privé, de se tenir prêts. Les inscriptions, indique le communiqué, débuteront dans quelques jours.

Il est bien de noter que le quota national pour le hadj 2020 est de 10 000 places, dont 3000 attribuées aux opérateurs privés. Quant au coût du pèlerinage à la Mecque, il a été maintenu à deux (2) millions de F Cfa.

Toutefois, les 10 000 pèlerins qui effectueront le voyage à la Mecque devront s’acquitter, cette année, de frais annexes estimés à 161.000 F Cfa.

 

Elysée YAO