Reportage / Santé de la reproduction: Une matinée dans le ‘’cabinet’’ d’un tradipraticien

Publié le Modifié le
une-matinee-dans-le-cabinet-d-un-tradipraticien Petit Attié, très occupé à satisfaire ses patientes et patients
Société

C’est connu, une bonne frange de la population ivoirienne a recours à la médecine naturelle encore appelée médecine traditionnelle pour se soigner ou se soulager d’un mal.

Quartier Grand-campement dans la commune de Koumassi. Il est un peu plus de 9h30 mn ce jeudi 23 juillet 2020, lorsque nous surprenons dans son antre, ‘’Petit Attié’’ tradipraticien de son état, très occupé à satisfaire ses clients. La voie qui y mène n’est pas dans un très bon état. « Petit Attié, donne-moi mon médicament je vais partir », « Petit Attié, tu as fait mon canari-là ! Je suis venu le chercher », « Petit Attié, fais vite, j’ai à te parler d’un problème sérieux » ou encore « Petit Attié, c’est moi qui t’ai appelé au téléphone tout à l’heure-là pour dire d’apprêter mon colis ». Petit Attié par-ci, Petit Attié par-là. L’homme est hélé et interpellé de toutes parts par une clientèle plutôt impatiente. Habitué à cette ambiance depuis des années, le tradipraticien trouve toujours un mot d’apaisement pour les uns et plaisante avec les autres, les appelant à la patience. A cela, s’ajoutent les incessants...Lire la suite dans L'inter du 11-08-2020