Chu de Cocody : Les ascenseurs défaillants, des cadavres transportés difficilement…

Publié le Modifié le
chu-de-cocody-les-ascenseurs-defaillants-des-cadavres-transportes-difficilement Avec 50 ans d'existence, le Chu de Cocody a besoin de revoir ses installations.(Ph Dr)
Société

Le personnel sanitaire du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody ainsi que les patients et leurs parents peinent à se déplacer dans les différents services de l'établissement. Une difficulté quotidienne qui perdure depuis belle lurette.

 Accéder aux différents étages du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody relève d'un parcours du combattant. Pour cause, les ascenseurs sont défaillants. 

 L'état des lieux des ascenseurs 

 Il existe quatre ascenseurs dans le Chu de Cocody. Trois sont réservés au personnel sanitaire, aux patients et leurs parents. Tandis qu'un ascenseur, à l'écart des autres, est pour le compte des médecins et des professeurs en médecine. Selon une source, deux des trois ascenseurs réservés au personnel sanitaire, aux patients et leurs parents ne fonctionnent plus depuis des lustres. Un seul, leur permet d'atteindre les niveaux supérieurs. Le Chu compte treize (13) étages et le seul ascenseur qui fonctionne, quand il veut bien, ne dessert pas le 5ème étage, encore moins le 10ème étage où se trouve le service de neurologie.

 

Le calvaire du personnel sanitaire et des parents

 Pour se rendre au 10eme étage, à en croire notre informateur, il faut prendre le seul ascenseur, qui fonctionne au gré de ses humeurs, pour atteindre le 9eme étage. Après quoi, le malade est transporté dans une chaise roulante, aidé de son parent, dans les escaliers pour se rendre au 10ème étage où les niveaux supérieurs. Pour une personne décédée en neurologie (10eme étage), le morguier transporte le corps avec un brancard aidé d'un parent du défunt au 9ème avant de l'envoyer à la morgue située au rez-de-chaussée par l'ascenseur.

 Et si le seul ascenseur décide de ne pas fonctionner, tout le trajet se fera à la force des membres inférieurs. Tout simplement parce que l'ascenseur des médecins et professeurs en médecine est la chasse gardée de ceux-ci. Ils n'apprécient guère qu'on touche à leur bien.

 

La promesse annuelle du Directeur général

Chaque début d'année, le directeur général du Chu prend l'engagement solennel de faire réparer tous les ascenseurs. Une promesse qui n'a pas été honoré jusque- là. Et ça grogne dans les coulisses de l'établissement.

Encore, notre source, nous révèle qu'en réalité, il n'est plus possible d'effectuer des réparations sur ces élévateurs. Elle indique que le technicien des ascenseurs a fait entendre que la durée de vie de ces ascenseurs est dépassée. Il faut les changer tout simplement. 

 Le Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody a été inauguré en juin 1970 après celui du Treichville. Il est érigé en établissement public à caractère industriel et commercial le 6 juin 1984.

 

Alain Zadi (Stg)