Chu de Cocody : Voici ce qui est fait pour les ascenseurs, les autres travaux engagés, les difficultés financières

Publié le Modifié le
chu-de-cocody-voici-ce-qui-est-fait-pour-les-ascenseurs-les-autres-travaux-engages-les-difficultes-financieres Le Chu de Cocody est en quête de financement pour réaliser d'autres chantiers, dont celui du réfectoire des médecins situé au 13ème étage.
Société

Suite au mécontentement manifesté par des usagers, l’administration du Centre hospitalier universitaire de Cocody a rendu publique les travaux qu’elle entreprend non seulement au niveau des ascenseurs mais sur d’autres fronts. Une réunion technique, tenue le jeudi 3 septembre 2020 dans une des salles de conférence du Chu, a servi de cadre au sous-directeur de la maintenance et de la gestion du patrimoine de l'établissement, accompagné du directeur technique et du directeur médical scientifique, pour échanger avec la presse.

Le Centre hospitalier universitaire (Chu) est en chantier pour le bonheur non seulement des clients mais également du personnel de l’établissement. Adou Michel, sous-directeur de la maintenance et de la gestion du patrimoine a donné des informations sur les travaux engagés par le Chu depuis le mois de mai 2020. Ces travaux concernent les ascenseurs ainsi que d'autres secteurs de l’hôpital. 

 

Pour les ascenseurs

 

Adou Michel informe qu'il y a en réalité sept (7) ascenseurs classés par catégorie au Chu de Cocody. Les bleus réservés aux malades et au personnel soignant, les rouges pour les visiteurs et un seul ascenseur pour le compte des médecins et des professeurs en médecine. Sur ces sept élévateurs, seuls deux fonctionnent. Un ascenseur des visiteurs et celui des médecins assurent la permanence. 

 

Depuis le 1er septembre 2020, les travaux ont démarré pour rendre possible le fonctionnement de trois autres ascenseurs. Deux seront totalement rénovés tandis que le troisième subira une mise en état avec les pièces des deux autres. Le coût total de ces travaux s’élève à plus de 297 millions de Fcfa. Et le délai de livraison indiqué par l’entrepreneur est prévu normalement à la fin du mois de mai 2021. Selon le sous-directeur, tous les sept ascenseurs pourront être opérationnels d'ici à 2023.

 

Les autres chantiers

 

Le gestionnaire du patrimoine du Chu de Cocody a fait savoir les autres défis dans lesquels ils se sont engagés. Le Chu veut se doter d'une cuisine digne de ce nom. Et pour cela, la cuisine centrale est en train de faire peau neuve. 

 

A cela, il faut ajouter la buanderie. En fait, selon Adou Michel, le problème de la buanderie les contraint à se rendre au Chu de Treichville pour laver le linge sales (draps, blouses pour les accouchements etc). Les sanitaires sont aussi un chantier auquel l’administration s’attaque.

 

Par contre, certains travaux sont déjà achevés. Il y a l’étanchéité du 13eme étage où se situe la chapelle et la rénovation du bloc opératoire qui a été financée par le Conseil national de sécurité.

 

Tous ces travaux sont budgétivores. Ce sont 1.065.000.000 de Fcfa qu’engrangent ces grands travaux.

 

Les difficultés de financement : source de certains retards des délais

 

Certains travaux ont pris du retard à cause des moyens financiers qui ont fait défaut. A en croire le sous-directeur de la maintenance et de la gestion du patrimoine du Chu de Cocody, leurs ressources financières sont limitées. Et ne peuvent leur permettre de faire face à tous les aménagements. Ainsi, ils se sont tournés vers l’Unité de pilotage des programmes hospitaliers (Upph) qui est sous la tutelle de la primature.

 

Hormis ces chantiers énumérés, plusieurs autres sont en quête de financement. Il y a le réfectoire des médecins qui est situé au 13ème étage.

Alain Zadi (Stg)