Côte d’Ivoire : Vives tensions à Gohitafla ce vendredi. D’importants dégâts matériels enregistrés

Publié le
cote-d-ivoire-vives-tensions-a-gohitafla-ce-vendredi-d-importants-degats-materiels-enregistres Plusieurs résidences dont celle du sous-préfet ont été saccagées à Gohitafla ( Ph : DR)
Société

Plusieurs résidences dont celle du sous-préfet ont été saccagées à Gohitafla. Selon des témoignages, ces troubles seraient dues au phénomène des congés anticipés.

 Tout est parti d’une manifestation des élèves qui réclamaient des congés anticipés pour la fin de l’année. Certains parmi eux ont été arrêtés par des éléments de la brigade de gendarmerie de ladite ville. Suite à ces arrestations, plusieurs élèves ont pris la rue en exigeant la libération de leurs camarades.

Une manifestation qui s’est déroulée avec des violences. la résidence du sous-préfet a été saccagée, celle du Commandant de la brigade de gendarmerie vidée de son contenu. Plusieurs autres domiciles privés dont celui d'une institutrice ont été visités par les manifestants. Les locaux de la mairie n'ont pas échappé à la furie des élèves épaulés par des badauds. Les vitres ont volé en éclats sous l'effet des jets de pierres.

Selon des témoignages, un élève aurait pris une balle à l’épaule durant ces manifestations.

Yves Leroy