Côte d’Ivoire

Avant les législatives 2021, le ton se durcit sur la toile. Plus de 400 discours de haine recensés

Société
Publié le Source : Linfodrome
avant-les-legislatives-2021-le-ton-se-durcit-sur-la-toile-plus-de-400-discours-de-haine-recenses A quelques semaines près des législatives, le discours de haine s'est amplifié sur la toile ivoirienne

A seulement quelques semaines des législatives, le ton se durcit sur la toile ivoirienne. Du 28 janvier au 18 février 2021, plus de 400 discours de haine ont été recensés sur un échantillon de 124 pages, groupes et profils Facebook. Ce sont les résultats de l’observation menée dans le cadre des activités du programme Transition et inclusion politiques en Côte d’Ivoire (PTI) financé par l’USAID, mis en œuvre par le NDI, Internews et une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

 

Sur les trois dernières semaines, les faits marquants de l’actualité ivoirienne (particulièrement ceux en lien avec l’éducation, la politique et les peoples) ont généré 482 discours de haine. Et ce sont les pages Facebook qui sont les plus prolifiques (64%).

De manière générale, la tendance est à la hausse. L’observatoire des discours de haine en ligne a respectivement relevé une augmentation de +106% sur la semaine du 28 janvier au 3 février, +18% sur la semaine du 4 au 10 février et +11% sur la semaine du 11 au 18 février 2021.

Lire aussi: guillaume-soro-se-souvient-de-5-de-ses-proches-en-prison-depuis-14-mois

Plus en détails, 4 incitations au meurtre et à la révolte, 16 attaques contre des communautés, 74 animalisations et 1 justification de la haine ont été observées sur toute la période. Il s’agit des formes les plus graves de discours haineux, en ligne.

Suivent, les propos sexistes (27) qui sont fort heureusement en baisse. Autre point positif, il n’y a eu aucune délation depuis le 28 janvier 2021.

Les autres formes de discours haineux se répartissent en 24 menaces, 22 vœux macabres, 24 propos xénophobes/injures identitaires et 290 injures et diffamation.

La haine est toujours présente

Source : InterNews