Décès : Le monde du vivrier ivoirien perd « sa Baronne. »

Société
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
deces-le-monde-du-vivrier-ivoirien-perd-sa-baronne Mme Irié Lou Colette présidente de la Fédération nationale des coopératives de vivriers en Côte d'Ivoire (FENACOVICI) a tiré sa révérence.

La Côte d'Ivoire en deuil, elle perd une femme exceptionnelle Irié Lou Colette véritable « Baronne » du vivrier. Elle a impacté à travers, notamment, la facilitation et l’acheminement des produits et denrées de l’intérieur du pays profond sur la capitale à Abidjan.

Mme Irié Lou Colette, Née avant les indépendances, Colette Irié Lou n’a pas eu la chance de faire des études scolaires. Comme certaines des autres femmes africaines de son époque son destin était déjà tracé d’avance. Très tôt, donc, elle s’intéresse aux travaux agricoles.

Elle fut présidente de la Fédération nationale des coopératives de vivriers en Côte d'Ivoire (FENACOVICI). C'est une femme d’affaires dynamique et exceptionnelle. Le monde agricole ivoirien vient de perdre celle qui aura contribué à réorganiser et à moderniser le secteur du vivrier.

C’est en 1983, elle fonde son premier marché à Treichville, dans le sud d’Abidjan. Également elle fut l’ex-collaboratrice du président feu Charles Diby KOFFI du Conseil économique, social, environnemental et culturel de Côte d'Ivoire (CESEC), Irié Lou a occupé également d’autres postes dans des ONG et autres organisations de la société civile ivoirienne.


En 1998, Irié Lou Colette crée la FENASCOVICI, la Fédération Nationale des Sociétés Coopératives de Vivriers de Côte d’Ivoire. Son impact a été de contribuer à réorganiser et à moderniser le secteur du vivrier, à faciliter l’acheminement des produits et denrées alimentaires. Irié Lou Colette, à travers son action et son engagement, a permis d’accélérer le développement agricole en Côte d’Ivoire.

Cette activité finira par devenir la clé de son succès qui lui vaut plusieurs Prix. En 2008, la FAO lui décerne la Médaille de Meilleure Artisane de la sécurité alimentaire de Côte d’Ivoire. Un an plus tard, elle est élevée au rang d’Officier de l’Ordre du Mérite Nationale de Côte d’Ivoire et remporte en 2013 le Grand Prix Femmes Ivoire Dominique Ouattara des femmes leaders de Côte d’Ivoire. Le Président Alassane Ouattara lui décerne le Prix d’Excellence de la Meilleure Entreprise de commerce intérieur en Côte d’Ivoire en 2016 pour son aptitude à diriger des groupes de femmes et rechercher l'amélioration de leurs conditions de vie.

Mère de deux enfants, Irié Lou Irié Colette a tiré sa révérence vendredi 5 mars 2021, à Abidjan, quatre ans après le décès de son époux en février 2017.

Parfait KOFFI