40e Popo Carnaval: Concours Ebê : Chris Aka Nogbou sacré ‘’le plus bel homme’’ de Bonoua

Société
Publié le Modifié le Source : L'inter
40e-popo-carnaval-concours-ebe-chris-aka-nogbou-sacre-le-plus-bel-homme-de-bonoua Chris Aka Nogbou, le détenteur de la couronne du plus bel homme de Bonoua (ph: DR)

Les hommes les plus beaux de Bonoua été célébrés au foyer des jeunes, mercredi 14 avril 2021 autour de 16h dans le cadre du concours Ebê remporté par Chris Aka Nogbou. La cour du foyer des jeunes a refusé du monde pour l’occasion. La population ne voulait rater sous aucun prétexte cette compétition qui magnifie la beauté masculine chez le peuple Abouré Ehivet de Bonoua, annonce une note du comité d’organisation transmise à L’inter, hier jeudi 15 avril.

10 candidats ont rivalisé de talent pour mettre en relief leur beauté devant le nombreux public présent et au jury. Ils étaient aussi beaux les uns que les autres. Parmi les prétendants à la couronne du Êbê 2021, figuraient un chauffeur, opérateur économique, artiste-peintre, photographe, électricien-bâtiment, étudiant et un technicien en pétrole. Le public et le jury ont eu du mal à faire un choix.

Finalement, après trois passages habillés en culotte et chemise en dentelle, Ablakon (cache-sexe) et en kita ou tenue de noblesse avec des chaînes en or, c’est le porteur du numéro 5 qui a eu les faveurs des 5 jurés et aussi de la grande majorité du public présent. Mais les choses n’ont pas été facile pour Chris Aka Nogbou de s’imoser devant ses deux dauphins. Il a pu ravir la couronne avec une différence trois points et quatre points le sépare du 1er dauphin Fabrice Alvin Hoba et du 2ème dauphin Fabrice Ettia. Le nouveau Êbê de Bonoua de 35 ans avec 1,76 m pour 90 kg, est opérateur économique et il a obtenu 316 points.

Bien avant la proclamation des résultats, quelques artistes locaux et une troupe de danse appelé Abodan nouvelle génération ont égayé le public. Toutefois, la sécurité pour la reprise du concours Êbê a été renforcée dehors et même à l’intérieur de la cour du foyer des jeunes. Sur environ 50 mètres, une barrière de sécurité a été installée pour filtrer les entrées. A l’intérieur, tous les spectateurs étaient assis sur des bancs.

A. CAMARA