Santé animale / Alerte ! : Une maladie hémorragique du lapin sévit à Abidjan, plus de 6000 lapins déjà morts

Publié le
sante-animale-alerte-une-maladie-hemorragique-du-lapin-sevit-a-abidjan-plus-de-6000-lapins-deja-morts L’épizootie hémorragique du lapin fait des ravages dans le grand Abidjan.
Société

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de la chair de lapin. Ils devront désormais faire très attention s’ils ne peuvent pas s’en priver. De fait, une épizootie de fièvre hémorragique du lapin sévit dans le Grand d’Abidjan.

L’information a été donnée à la presse par le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et des médias, à l’issue du Conseil des ministres d’hier mercredi 28 avril 2021, qui s’est tenu au palais de la présidence à Abidjan-Plateau. «A la date du 31 mars 2021, sur une population nationale estimée à 20.000 lapins,  6315 morts ont été rapportés par les éléveurs. Face à cette menace sanitaire, le Conseil a décidé de mettre en place une stratégie de lutte d’un coût global de 170 millions de fcfa en vue d’éradiquer cette maladie », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement, au cours la conférence de presse qu’il a animée, juste après le Conseil des ministres.

L’épizootie hémorragique du lapin est une maladie virale aigüe très contagieuse des lapins sauvages et domestiques, dont l’issue est le plus souvent fatale. Fort heureusement, elle n’est pas dangereuse pour l’homme. Cette épizootie est causée par les deux variantes de virus : le Hdv-1a et le Rhdv-2. Les symptômes sont l’apathie, la fièvre, la dyspnée, des troubles de la coordination et des tremblements. Cette forme de la maladie est le plus souvent fatale. Les animaux ont des crampes et saignent du nez juste avant de mourir.

 

Franck SOUHONE