Infas : Un réseau de faussaires découvert

Société
Publié le Source : Soir info
infas-un-reseau-de-faussaires-decouvert La directrice générale de l’Infas a appelé les étudiants à être des modèles.

L’Institut national de formation des agents de santé (Infas) sacrifiait à la tradition en organisant, le lundi 3 mai 2021, premier lundi du mois, le salut aux couleurs, au sein de son école de base, au Chu de Treichville.  Et comme chaque mois, un thème meuble cette rencontre autour du mât où plusieurs étudiants des différentes années académiques, prennent place ainsi que des auditeurs de la deuxième promotion des inspecteurs de soins.

Il s’agit pour ce lundi 3 mai, le thème faisant allusion à l’éthique morale, professionnelle et médicale. A ce sujet, professeur N’Dhatz-Ebagnitchié épouse Sanogo, directrice générale de l’Infas a dénoncé des réseaux au sein de son institution. « Disons non à la tricherie, non aux cotisations pour payer des sujets. Aucun enseignant ne doit demander aux étudiants de cotiser. Je mets en garde tout le monde. Celui qui sera dénoncé sera durement sanctionné. Ici, on ne cotise pas pour payer des pagnes, on ne cotise pas non plus pour la lune. Des messages codés pour escroquer ou contourner une règle. Ça suffit. Ce sont les délégués, les chefs de village, présidents, chefs de groupe qui encaissent. Arrêtez cette pratique. C’est l’apprentissage et la répétition qui feront de vous de meilleurs étudiants et de futurs agents de santé exemplaires, pas autre chose », a-t-elle martelé.

En tout état de cause, le directrice de l’Infas s’est satisfaite de la formation et de l’enseignement au sein de son institution. « La formation se déroule bien à l’Infas étant donné que nous essayons tant bien que mal de suivre et de respecter le programme établi. Ce n’est pas toujours facile dans la mesure où il y a des difficultés qui se présentent à nous, telles que le problème de capacité d’accueil. Toutefois, il faut dire que nous nous appuyons beaucoup sur les nouvelles technologies de l’information dans la formation », a fait savoir professeur N’Dahtz-Ebagnitchié.

Ce salut aux couleurs a été marqué par les hymnes nationaux du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Tchad et du Niger chantés par leurs ressortissants étudiants au cycle supérieur en science de pédagogie de la santé, à l’école sous-régionale.

Par ailleurs, le responsable concours a profité de ce jour pour donner des détails sur le prochain concours d’entrée qui débutera, dès le 10 mai 2021, par les préinscriptions censées prendre fin le 15 juillet.

Quant aux inscriptions, elles se feront du 22 juin au 4 août.  Les compositions se feront d’une part  du 8 au 12 septembre (bacheliers) et d’autre part du 15 au 19 septembre 2021 (brevetés). Tous les résultats seront rendus officiels, le 14 octobre 2021. Rappelons que l’Infas a un effectif total de 13.400 étudiants.

M’BRA Konan