Humour / Spectacle «Drôles de femmes» 2021 : Caroline Da sylva promet du lourd avec les "pagneuses" et les "collantières"

Publié le Modifié le
humour-spectacle-droles-de-femmes-2021-caroline-da-sylva-promet-du-lourd-avec-les-pagneuses-et-les-collantieres "Drôles de femmes" 2021 annonce des fous rires et de belles émotions.
Société

Le lancement de la deuxième édition du spectacle d'humour «Drôles de femmes» 2021, a eu lieu ce mardi 18 mai 2021, à l'hôtel Palm club d'Abidjan Cocody. À l'occasion, la promotrice de cette fresque théâtre innovante, Caroline Da sylva, a promis du lourd aux spectateurs, avec un théâtre de haut niveau qui présentera une "guerre générationnelle" entre les "pagneuses" et les "collantières". De fous rires sont garantis.

Selon la promotrice, ce spectacle d'humour «Drôles de femmes» 2021 a pour objectif de valoriser les talents féminins nationaux. Caroline Da Sylva a souligné qu'il s'agit également de faire passer un message de transmission de valeurs entre l'ancienne et la nouvelle génération de femmes, celles-ci étant des "mères nourricières" au centre de la vie. 

Cette fresque théâtrale est prévu le 29 mai 2021 à la salle de 4000 places du palais de la culture de Treichville, et le 12 juin prochain au Sofitel Abidjan hôtel Ivoire dans la commune de Cocody. « Il fallait trouver quelque chose qui rassemble toutes les générations. Donc, nous avons décidé de mettre sur pieds un spectacle qui va valoriser les talents féminins », a expliqué Caroline Da Sylva, 

La promotrice du spectacle a annoncé qu'il y aura au-delà du théâtre, de la danse et de la musique, le tout savamment orchestré par des professionnels dans leurs différents domaines. « Ce n’est pas un mouvement féministe que nous lançons. C’est pour permettre aux femmes d’occuper la place qui leur sied et de s’exprimer », a-t-elle précisé.

Caroline Da Sylva a ajouté que les spectacles se joueront autour de plusieurs thèmes, dont l’éducation de la jeune fille, l'autonomisation de la femme et les violences conjugales. Pour elle, «Drôles de femmes» 2021 est également une lucarne pour promouvoir le théâtre ivoirien. "C'est du théâtre mais pas du théâtre à l'ancienne. Ça sera du lourd. Celui qui va rater ce spectacle, ça sera un gros goumin", a rassuré Caroline Da Sylva. Elle a aussi remercié ses partenaires, particulièrement les membres du gouvernement qui assurent la présidence de l'événement, et le parrainent pour d'autres.

Pour rappel, plusieurs actrices ivoiriennes de renom dont Clémentine Papouet, Gbazé Thérèse, la nouvelle entrante Bleu Brigitte, Nastou Traoré et Iriké Justine seront sur scène. La jeune génération sera aussi bien représentée avec Prissy La Dégammeuse, Gisèle Kouakou, Eunice Zunon, Cassandra Assamoi, Prissk, et Sarra Messan.

Notons que la conceptrice de l'événement, sera épaulée par le dramaturge et metteur en scène, Elisée Vagba, le chorégraphe Ndri Mathieu, et le décorateur Tagba Marius.

Eddy BIBI