Abidjan

« Eau pour tous » : 500 branchements sociaux offerts à 3 quartiers de Koumassi, les bénéficiaires en joie

Publié le Modifié le
eau-pour-tous-500-branchements-sociaux-offerts-a-3-quartiers-de-koumassi-les-beneficiaires-en-joie Les autorités de la mairie de Koumassi ont posé avec les responsables de l'ONEP et de la SODECI à la fin de la cérémonie
Société

En collaboration avec le ministère de l’Hydraulique et de l’Office national de l’eau potable (Onep), la mairie de Koumassi a lancé, le mercredi 26 mai 2021, l’opération « 500 branchements sociaux à l’eau » offerts par l’Etat de Côte d’Ivoire, à la salle de mariage de ladite mairie. Les populations des 3 quartiers bénéficiaires de cette opération ont remercié les autorités pour avoir ‘’étanché leur soif’’.

Les populations des quartiers EMCC Pascal, Quartier Pharmacie Soleil et Kankankoura, dans la commune de Koumassi, étaient en joie, le mercredi 26 mai 2021, lors de la cérémonie de lancement de l’opération 500 branchements sociaux à l’eau potable. Cette cérémonie qui a eu lieu dans la salle de mariage de la mairie de Koumassi a été présidée par l’Honorable Sangaré Yacouba, représentant le maire de la commune, Cissé Ibrahima Bacongo, en présence de Mme Djédjé Virginie Marie Noelle, directrice des Branchements Sociaux, Bornes Fontaines et Représentations Régionales, représentante du Dg de l’Onep, Berté Ibrahima, de Mme Koffi Léontine, directrice régionale de la Sodeci Abidjan Sud ainsi que de nombreuses populations.

Au lieu de payer une somme de 167 000 francs cfa, les 500 bénéficiaires de cette opération ne doivent débourser que 10 000 francs cfa pour avoir leur branchement. « C’est presque cadeau », a dit Mme Djédjé Virginie Marie Noelle, directrice des Branchements Sociaux, Bornes Fontaines et Représentations Régionales.

Premier intervenant au cours de cette cérémonie, l’Honorable Sangaré Yacouba a remercié le gouvernement de Côte d’Ivoire, avec à sa tête le président de la République, Alassane Ouattara. « Merci au gouvernement de Côte d’Ivoire pour la simple raison que ce gouvernement travaille pour le bien-être des populations. En ma double qualité de député de la commune, représentant des populations, de conseiller municipal, proche collaborateur du premier magistrat de cette commune, je voudrais traduire ma joie ce matin face à l’occasion qui nous est donnée de nous retrouver pour la cérémonie de départ des branchements sociaux de 500 ménages », a-t-il dit avant de se tourner vers ses hôtes du jour, à savoir Mmes Djédjé Virginie Marie Noelle et Koffi Léontine.

Au nom du maire Cissé Ibrahima Bacongo, le député Sangaré Yacouba a traduit toute sa gratitude pour l’acte posé en faveur des 500 ménages. « On ne peut pas vivre sans eau. Si les compteurs ‘’bana bana’’ sont hors d’état de nuire, il faut bien les remplacer par quelque chose. La réalité de notre société est que la pauvreté est encore là, malgré les efforts qui sont déployés tous les jours pour la combattre. Et nos populations n’ont pas toujours les moyens pour s’acquitter des frais d’abonnement. Tous les efforts qui sont faits sont des efforts que nous devons saluer en tant que responsable politique, surtout en tant que représentant des populations. Le maire Cissé Ibrahima Bacongo, depuis son arrivée à la tête de la commune, ne fait que se battre pour améliorer le quotidien des populations. Tous les actes qui vont dans ce sens trouvent l’assentiment de nous les élus », s’est-il adressé à ses hôtes.

Concernant l’opération, il a laissé entendre que les autorités de Koumassi sont quotidiennement saisies par des familles pour exprimer le besoin d’avoir de l’eau potable. Il en a profité pour remercier les responsables de l’Onep et de la Sodeci et souhaiter que les dossiers en souffrance trouvent des solutions. « Je voudrais féliciter votre accompagnement (Onep) pour que des milliers de dossiers qui sont en souffrance puisse aussi trouver une solution. Ne serait-ce qu’un début de traitement. Ce sont des doléances de nos populations qui sont aujourd’hui conscientes de la fraude. Tout le monde veut rentrer dans la légalité, mais il faut pour cela un accompagnement », a-t-il souligné, avant de préciser qu’après les 500 premiers bénéficiaires de l’opération, des efforts seront faits pour que tout le monde soit servi : « Tout le monde sera servi. C’est de notre responsabilité. Nous ferons tous les efforts nécessaires pour que les populations de Koumassi puissent avoir leur robinet chez elles, à la maison ».

Au nom des bénéficiaires, Cissé Djibril, a traduit la joie qui les anime non sans parler de « Journée bénie » qui annonce la fin de leur calvaire. « C’est donc un sentiment de reconnaissance qui nous anime ce jour. Reconnaissance à l’endroit du président de la République, SEM Alassane Ouattara, reconnaissance au ministère de l’Hydraulique et aux services techniques compétents en la matière. Enfin, à monsieur le maire nous exprimons toute notre admiration pour l’oreille attentive à toutes nos préoccupations singulièrement celle de l’eau qui a paralysé nos ménages. Aujourd’hui, notre soif d’eau est étanchée et nous retrouvons le sourire », a-t-il dit, avant de prendre l’engagement d’être des citoyens modèles qui paient leur facture d’eau.

Pour sa part, Mme Djédjé Virginie Marie Noelle, directrice des Branchements Sociaux, Bornes Fontaines et Représentations Régionales, représentante du Dg de l’Onep, Berté Ibrahima, a rappelé les efforts faits par les autorités, avant cette opération. « Avant ces 500 branchements, le maire a pu obtenir pour le quartier appelé 3 Ampoules plus d’une centaine de branchements payés de sa propre poche. Aujourd’hui, il s’est battu pour qu’il y ait 500 branchements. Demain, il se battra pour qu’il y en ait 1000…D’ailleurs, il n’y a pas longtemps, au début du mois de mai, dans le cadre d’un projet extérieur aux projets nationaux, et de la coopération coréenne, il y a eu à Grand Campement l’allocation de 13 000 branchements qui sont actuellement en cours de réalisation. C’est la Corée qui a donné ces branchements », a-t-elle dit, avant de donner les pièces à fournir pour les 500 bénéficiaires de l’opération : « Pour l’acquérir, en plus des 10 000 francs, il faut la pièce d’identité ou la photocopie de la pièce d’identité. Le propriétaire de la maison doit aussi donner sa pièce d’identité ».

Pour terminer, elle a demandé aux bénéficiaires de préserver ce bien.

Quant à Mme Koffi Léontine, directrice régionale de la Sodeci Abidjan Sud, elle a donné quelques précisions techniques, avant de demander aux bénéficiaires de l’opération de prendre leur branchement. « J’exhorte tout le monde à venir prendre le branchement », a-t-elle exhorté.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.