Les rois et chefs traditionnels s'opposent à l'accueil populaire du président Laurent Gbagbo

Société
Publié le Source : Linfodrome
les-rois-et-chefs-traditionnels-s-opposent-a-l-accueil-populaire-du-president-laurent-gbagbo Sa Majesté Tanoé Amon, Président du directoire des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire

Le comité d'accueil du retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire ne pourra pas compter sur les chefs traditionnels et rois de Côte d'Ivoire pour réserver un accueil populaire à leur mentor. C'est ce qui ressort des échanges entre les membres du directoire.

𝗗𝗘𝗖𝗟𝗔𝗥𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗨 𝗗𝗜𝗥𝗘𝗖𝗧𝗢𝗜𝗥𝗘 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗖𝗛𝗔𝗠𝗕𝗥𝗘 𝗡𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡𝗔𝗟𝗘 𝗗𝗘𝗦 𝗥𝗢𝗜𝗦 𝗘𝗧 𝗖𝗛𝗘𝗙𝗦 𝗧𝗥𝗔𝗗𝗜𝗧𝗜𝗢𝗡𝗘𝗟𝗦 (𝗖𝗡𝗥𝗖𝗧) 𝗥𝗘𝗟𝗔𝗧𝗜𝗩𝗘 𝗔𝗨 𝗥𝗘𝗧𝗢𝗨𝗥 𝗣𝗥𝗢𝗖𝗛𝗔𝗜𝗡 𝗗𝗘 𝗟’𝗘𝗫 𝗣𝗥𝗘𝗦𝗜𝗗𝗘𝗡𝗧 𝗟𝗔𝗨𝗥𝗘𝗡𝗧 𝗚𝗕𝗔𝗚𝗕𝗢 𝗘𝗡 𝗖O𝗧𝗘 𝗗’𝗜𝗩𝗢𝗜𝗥𝗘

" A la suite d’une communication du Comité opérationnel d’accueil de l’ex Chef d’Etat Laurent Gbagbo ; il a été convenu d’une rencontre avec le Directoire de la CNRCT, le jeudi 03 juin 2021, à 10heures à Yamoussoukro.

La réunion s’est tenue ce jour, mais en l’absence de l’autre partie qui avait pourtant promis aviser de son absence éventuelle en cas de nécessité.

Des échanges précédents avec des émissaires du Président Laurent Gbagbo il résultait deux messages.

Dans le premier le Président Laurent Gbagbo nous transmettait 𝙨𝙖 𝙫𝙤𝙡𝙤𝙣𝙩𝙚́ 𝙙𝙚 𝙧𝙚𝙜𝙖𝙜𝙣𝙚𝙧 𝙨𝙤𝙣 𝙥𝙖𝙮𝙨 𝙙𝙖𝙣𝙨 𝙪𝙣 𝙚𝙨𝙥𝙧𝙞𝙩 𝙙𝙚 𝙥𝙖𝙞𝙭, 𝙚𝙩 𝙙𝙚 𝙧𝙚́𝙘𝙤𝙣𝙘𝙞𝙡𝙞𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙣𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡𝙚, message qu’il souhaitait voir communiquer à tous ses frères et sœurs.

Le deuxième message concernait l’accueil que le FPI Pro Gbagbo comptait réserver à son Président, et il demandait au Directoire de s’associer à cet accueil en lui donnant le plus grand retentissement populaire.

Après des échanges de plus d’une heure au cours desquels chacun des Membres du directoire a pris la parole, sur les deux aspects des communications ; les conclusions suivantes ont été retenues :

𝙇𝙚 𝘿𝙞𝙧𝙚𝙘𝙩𝙤𝙞𝙧𝙚 𝙨𝙖𝙡𝙪𝙚 𝙚𝙩 𝙖𝙥𝙥𝙧𝙤𝙪𝙫𝙚 𝙡𝙚 𝙧𝙚𝙩𝙤𝙪𝙧 𝙙𝙪 𝙛𝙞𝙡𝙨 𝙖𝙪 𝙥𝙖𝙮𝙨 𝙦𝙪𝙞 𝙧𝙚𝙫𝙞𝙚𝙣𝙩 𝙨𝙖𝙣𝙨 𝙝𝙖𝙞𝙣𝙚 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙖𝙘𝙘e𝙡e𝙧𝙚𝙧 𝙡𝙚 𝙥𝙧𝙤𝙘𝙚𝙨𝙨𝙪𝙨 𝙙𝙚 𝙧𝙚́𝙘𝙤𝙣𝙘𝙞𝙡𝙞𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙣𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡𝙚, 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙙𝙞𝙩-𝙞𝙡.

Quant au deuxième aspect relatif à l’accueil, 𝙡𝙖 𝙩𝙤𝙩𝙖𝙡𝙞𝙩é 𝙙𝙚𝙨 𝙘𝙝𝙚𝙛𝙨 𝙙e𝙘𝙡𝙖𝙧𝙚 𝙣𝙚 𝙥𝙖𝙨 𝙨𝙚 𝙨𝙚𝙣𝙩𝙞𝙧 𝙦𝙪𝙖𝙡𝙞𝙛𝙞𝙚é 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙮 𝙥𝙖𝙧𝙩𝙞𝙘𝙞𝙥𝙚𝙧.

Nous proposons en tout état de cause que la primauté en toute circonstance soit accordée à la sécurité et à la paix des ivoiriens." Le Directoire

   Carlos DOGBA