Litige foncier à Akouedo Palmeraie extension : Les villages Akouedo et Abatta disent ‘’non’’ au Port d’Abidjan à l’expropriation de leur terre

Société
Publié le Source : Linfodrome
litige-foncier-a-akouedo-palmeraie-extension-les-villages-akouedo-et-abatta-disent-non-au-port-d-abidjan-a-l-expropriation-de-leur-terre Les deux chefs Gbangbissé Germain et Djomo Hyacinthe ont brandi la grosse du site qui fait d'eux des propriétaires de la parcelle.

Une parcelle commune entre les deux villages Akouedo et Abatta fait l’objet de conflit. Ce conflit foncier qui oppose le Port Autonome d’Abidjan(PAA) et les deux chefferies d’Abatta et d’Akouedo reconnait à nouveau un rebondissement. Suite à un communiqué produit par le Port Autonome d’Abidjan paru dans les médias. Ce mardi 15 juin 2021, les deux chefferies ont tenu une conférence de presse conjointe pour dit ‘’non’’ à l’expropriation de leur terre.

En réponse du communiqué du Port Autonome d’Abidjan qui serait propriétaire d’une parcelle de 3 hectares 95 ares 92 centiares, les deux chefferies ne se sont pas faites attendre pour dire non à cette énième expropriation de leur terre d’une superficie 39 709 m², sise à Faya laurier, en bordure de route en direction du village Abatta sur la voie principale dans ladite commune de Cocody. Dans le communiqué, le Port Autonome d’Abidjan (PAA) informe qu’il est le propriétaire de l’espace, et n’est ni à vendre, ni à céder. La direction du port affirme avoir le titre foncier du numéro 94257 et consolider ses droits par un certificat de propriété foncier en date du 27 avril 2009, délivré par le conservateur de la propriété foncier et des hypothèques d’Abidjan nord 3 pour la construction des logements de ses agents.


Ce communiqué a été démenti par les deux chefferies. Le chef du village d’Akouédo « Le village d’Akouedo et Abatta sont deux villages voisins qui partagent ce site. C’est ensemble que nous luttons contre les usurpateurs de ce site. Nous sommes partis en justice, à la sortie, nous avons eu une grosse qui confirme donc notre propriété, à la suite de cela le Port Autonome n’a jamais fait d’appel, chose bizarre cela se réclame propriétaire, nous en tant que garant du village d’Akouedo, nous n’allons pas céder 1 mm de cette parcelle ». A-t-il déclaré Gbangbissé Germain chef du village d’Akouedo. Quant à Djomo Hyacinthe, toujours dans la même veine comme son prédécesseur. Il s’est insurgé contre le communiqué du Port qui revendique le site. « Nous avons la grosse, le document juridique qui atteste que nous sommes propriétaire terrien. Nous pouvons toujours rattraper les choses. Que le PAA se rapproche de nos deux chefferies pour lever toute équivoque sur le sujet, nous ne voulons pas de palabre. Il y a des projets qui seront entamés bientôt, nous, on a fini le lotissement ». A-t-il indiqué le chef du village d’Abatta.

Il faut noter que le site qui fait l’objet de conflit est bien le site d’Akouedo Palmeraie extension 3 hectares 95 ares 92 centiares, situé sur la voie principale en allant à Abatta village et enregistré sous le numéro Titre Foncier(TF) 941257.