Cote d’Ivoire/indicamétrie : Voici ce que propose docteur André Déazon pour la refonte du système éducatif ivoirien

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-indicametrie-voici-ce-que-propose-docteur-andre-deazon-pour-la-refonte-du-systeme-educatif-ivoirien Dr André Déazon, enseignant-chercheur à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody à la retraite, a animée une conférence publique.
Société

 Docteur André Déazon, enseignant-chercheur à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody à la retraite,  a animée une conférence publique, ce samedi 28 août 2021, à la Bourse de travail de Treichville autour du thème ’’Pourquoi l’indicamétrie ?’’.

L’indicamétrie, la science inventée par le professeur Moustapha Diabaté peut-elle contribuer à la refonte du système éducatif ivoirien ? Selon docteur André Déazon, l’apport de la science indicamétrie à l’école est indéniable. Devant un public et ses paires Dr André Deazon a donné des explications et les raisons: « L’école primaire est la source du système éducatif formel, de ce fait, elle exige la science à plus de 99%. Cela veut dire qu’aucune place n’est accordée au hasard et à l’arbitraire en ce qui concerne l’éducation. Donc il n’y a plus besoin de jouer avec l’école. Je l’ai démontré dans l’ouvrage ’’ La pédagogie capacitaire : la science pédagogique exigée par l’éducation’’. C’est pourquoi je pense que les états généraux ne peuvent pas régler le problème de l’école. Ce sont des études scientifiques qu’il faut faire au niveau du primaire pour faire une réforme en profondeur du système éducatif ivoirien. C’est la raison pour laquelle j’ai proposé récemment la création d’un Conseil national de l’éducation-formation.», a-t-il indiqué le Dr André Déazon.


  Le docteur André Déazon a confié que l’Indicamétrie est une science de la globalité universelle parce que l’objet de la science ne peut qu’être que global. « L’objet de l’Indicamétrie, c’est l’EVI (Etre Visible et Invisible ou Etre Vivant Intégral). Etre Vivant Intégral, parce qu’en toute chose le formel et le réel sont inséparables. Les calculs Indicamétriques ont démontré que la corrélation entre le réel et le formel est égale à 1. Or pour peu qu’on sache calculer les corrélations en statistique, on sait très bien que la corrélation n’est égale à 1 qu’entre la variable et elle-même. Donc si la corrélation entre le formel et le réel, entre le visible et l’invisible est égale à 1, cela veut dire que les deux aspects sont inséparables comme une variable est inséparable d’elle-même.» a-t-il expliqué.

Cette démonstration du docteur André Déazon, a séduit le public et le  représentant de la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation qui n’a pas hésité à solliciter l’expertise du conférencier et de son équipe. Cela, en vue d’apporter leur contribution aux actuels états généraux de l’école ivoirienne.

Quant à DR Bah Jules Michel enseignant chercheur, représentant le doyen de l’URF de sociologie à cette conférence « C’est un honneur pour moi de représenter le doyen l’URF sociologie. Je voudrais dire merci au professeur André Deazon, pour c’est un professeur, c’est un maître pour moi. Il a initié cette conférence sur l’indicamétrie qui est une discipline scientifique en même temps héritages du département de l’URF sociologie. L’une des crises la Côte d’Ivoire connaît, c’est la crise de l’éducation. Et donc promouvoir l’indicamétrie c’est une bonne chose. », a-til déclaré le Dr Jules Michel représentant le doyen de l’URF sociologie.

Par ailleurs, il faut le souligner, le  docteur André Déazon est titulaire d’un doctorat en informatique appliquée aux sciences de l’éducation à l’Université libre de Bruxelles où il a été major de sa promotion avec la mention ’’ Grande distinction’’. Il est aussi titulaire d’un doctorat de thèse unique en Indicamétie et docteur honoris causa de la Yokers university des Etats-Unis pour ses travaux en sciences de l’éducation. Docteur André Déazon est auteur de plusieurs publications dont ’’Introduction à l’Indicamétrie. Il ne suffit pas d’être compétent pour être efficace’’, ’’ Indicamétrie et sa méthode : de l’obligation de thèse à l’obligation de vérité’’, ’’ L’éducation est la priorité’’ etc.

 

Cette conférence était placée sous l’égide du Conseil mondial de l’Indicamétrie et du Panafricanisme ( COMIPA) et du co-parrainage des professeurs Moustapha Diabaté, inventeur de la science Indicamétrique et Bakary Tio-Touré, ex-recteur de l’Université d’Abidjan-Cocody.

PK