Presse / Les journalistes sénior retraités Bénéficieront désormais d’un appui mensuelle de 250 000 FCFA

Société
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
presse-les-journalistes-senior-retraites-beneficieront-desormais-d-un-appui-mensuelle-de-250-000-fcfa Les journalistes seniors à la retraite bénéficieront désormais d'une aide mensuelle de 250 000FCFA

Les journalistes seniors à la retraite percevront désormais une allocation mensuelle de 250 000 mille FCFA. Cette information a été rendue publique par le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly au cours d’une audience ce jeudi 16 septembre 2021 à son cabinet au Plateau‑Abidjan.

A en croire le ministre Amadou Coulibaly, il s’agit d’une aide financière de 250 000 FCFA en vue d'aider les icônes des médias à sortir de la précarité et l’indigence. A cet effet, le choix du ministère s'est porté sur le Cénacle des journalistes séniors de Côte d’Ivoire (CJS-CI) comme l’organe pour recenser les bénéficiaires.

« Quand vous avez été une figure, une icône des médias, il est important que vous conserviez une certaine dignité même étant à la retraite. C’est pourquoi, à l’instar du ministère de la Culture, nous avons décidé d’apporter un appui mensuel à ceux d’entre eux qui se trouveraient dans des situations sociales difficiles», a relevé le ministre à l'endroit des journalistes séniors.

En outre, le ministre de la Communication par ailleurs porte‑parole du gouvernement a décidé que le Cénacle soit un organe consultatif de son ministère afin de mieux encadrer les nouvelles générations du métier de la presse et d’éduquer davantage la société ivoirienne sur l’influence des réseaux sociaux.

Pour sa part, le président du conseil exécutif du Cénacle, Lucien Houédanou, a remercié le ministre pour cette aide sociale. Tout en le rassurant de l’élaboration d’une liste des bénéficiaires dans les plus brefs délais. Il a ensuite  rassuré de la disponibilité de l’association à répondre aux sollicitations du ministère pour l’intérêt public, exprimant la nécessité de rétablir le métier du journalisme dans le respect des fondamentaux.

Créé le 24 octobre 2020, le CJS-CI regroupe une centaine de journalistes issus de la presse écrite et de l’audiovisuel. Il est structuré en pools spécialisés, notamment formation, édition, monitoring pour apporter leur expertise à la corporation et à la Nation.

Mariam Coulibaly (Stg)