Côte d'Ivoire

Pass sanitaire obligatoire : Les églises protestantes évangéliques s’y oppose, voici les raisons

Publié le
pass-sanitaire-obligatoire-les-eglises-protestantes-evangeliques-s-y-oppose-voici-les-raisons Le Consistoire des Protestants Evangéliques de Côte d’Ivoire (Cpe-Ci) privilégie les mesures barrières à la vaccination obligatoire (PhDr).
Société

Depuis le 9 septembre 2021, le gouvernement ivoirien à travers le Conseil national de sécurité impose de faire vacciner ou de produire une PCR négatif datant de 72heures pour avoir accès au services des administrations publiques de Côte d’Ivoire. Une mesure que le Consistoire des Protestants Evangéliques de Côte d’Ivoire (Cpe-Ci) estime excessif. Il le signifie à travers un communiqué dont Linfodrome a eu copie.

L’évolution de la pandémie à coronavirus en Côte d’Ivoire a exigé la mise sur pied de mesure sanitaire strict. Des décisions prises par le gouvernement ivoirien.

Le Consistoire des Protestants Evangéliques de Côte d’Ivoire (Cpe-Ci) fait savoir dans un communiqué qu’à peine cette mesure prise que des ministères en font une règle obligatoire.

« Le Consistoire constate malheureusement que certaines administrations et services d’Etat imposent déjà aux agents et aux usagers l’obligation de disposer du Pass sanitaire ou d’un test PCR négatif de moins de 72 heures. Ce sont notamment le Ministère de l’économie et des Finances, le Ministère de l’Agriculture, le Ministère de l’Intérieur, l’Inspection Générale d’Etat, le Port Autonome d’Abidjan, le Conseil Café-Cacao, etc. » informe le porte-parole du Cpe-Ci, Révérend Dr Janvier Bouabré qui ajoute que cela est contraire à ce stipule les termes de cette décision du Cns.

Argumentant, le Révérend Dr Janvier Bouabré explique que le Gouvernement a passé commande de 12 311 030 doses, et n’en a reçu à ce jour que 2 577 500. Si en l’état, la population estimée à plus de 25 millions d’habitants veut se faire vacciner, il y aurait impossibilité de satisfaire une telle demande.

Par conséquent, il suggère que le Gouvernement et ses services sursoient à l’exigence d’un Pass-sanitaire ou d’un test PCR négatif de moins de 72 heures pour avoir accès aux services publics et privés.

Toutefois, il invite tous les chrétiens au respect des mesures barrières dont selon lui l’efficacité a été prouvée.

 Alain Zadi