Côte d'Ivoire

Lutte contre l’incivisme sur la route : Voici le nombre d’engins saisis au cours de la phase de répression

Société
Publié le Source : Linfodrome
lutte-contre-l-incivisme-sur-la-route-voici-le-nombre-d-engins-saisis-au-cours-de-la-phase-de-repression Depuis le 7 septembre 2021, les automobiles sont soumis à un contrôle rigoureux relativement à la phase de répression

Dans le but de lutter contre les infractions routières, le ministère des Transports a lancé la phase de répression des mauvais conducteurs et des véhicules hors règles depuis le 7 septembre 2021. Selon la Direction générale de la police nationale, 160 engins ont été saisis à la date du samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021.

Après une première phase qui consistait à la sensibilisation, la phase de la répression s’opère à travers un contrôle ferme des véhicules et la mise en place d’une vidéo surveillance sur les grands axes routiers.

A cet effet, des policiers ont été déployés sur les voies pour contrôler l’état des véhicules qui circulent. En plus, des caméras ont été installées sur les grands axes de la circulation à Abidjan.  C’est ainsi qu’à la date de 18 et 19 septembre 2021, 160 véhicules ont été enregistrés pour différentes infractions, dont :

83 cas d’infractions récurrentes pour les véhicules 

Visites techniques 20

Défaut de toutes pièces 13

Vitres de Plaques 18

Défaut d’assurance 08

Mauvais état 04

Non port de ceinture de sécurité 08

Défaut de permis de conduire 02

Embarras volontaire de la chaussée 03

Carte grise 01

Mutation 03

Conduite en sens inverse 01

Communication au volant 01

Faux et usage de faux 01

 

48 Infractions récurrentes pour les motos

Défaut de toute pièces 15

Défaut de permis de conduire 15

Défaut de vignette 01

Défaut de plaque 03

Défaut d’assurance 09

Défaut de rétroviseur 05

29 cas d’infraction récurrente pour les tricycles

Défaut de casque 05

Défaut permis 08

Défaut de pièces 14

Surcharge 02

Notons que cette opération de répression engendre des difficultés dans le domaine du transport car les voies rencontrent une réduction des véhicules. Ce qui demeure un calvaire au quotient pour la population.

 

Mariam Coulibaly (Stg)