Comment éviter une grossesse en cas de viol : Une sage-femme en parle

Société
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
comment-eviter-une-grossesse-en-cas-de-viol-une-sage-femme-en-parle Kady Cissé en pleine sensibilisation sur les méthodes de contraception (PhDr).

Le problème du viol devient récurrent dans nos débats. Et la question de la grossesse contractée à la suite d’un viol, a retenu notre attention. La présidente de l’Ong Organisation pour la santé de l’enfant, de la femme et de la famille (Oseff) Khady Cissé Binaté a bien voulu éclairer notre lanterne sur cette préoccupation.

Lors de la journée mondiale de la contraception, célébrée le dimanche 26 septembre 2021, Khady Cissé Binaté et les membres de son Ong ont instruit les jeunes filles de Biabou sur les méthodes de contraception. Et la question de la grossesse contractée en cas de viol a été soulevé.

Sur ce sujet, Khady Cissé Binaté déclaré que « pour tout cas de viol, elle doit se rendre systématiquement à l’hôpital. On fait le test du VIH sida, on la met sous traitement anti rétroviraux, on lui donne la pilule du lendemain, on fait l’injection contre l’hépatite B. dès qu’elle a été victime d’un viol, dès qu’on lui donne la pilule du lendemain, elle évite une grossesse. Donc il n’y a pas de grossesse en fin de compte ».

Elle a, par la suite, conseillé à toute victime de viol de non seulement dénoncer mais de se rendre à l’hôpital pour se faire examiner. « C’est gratuit » a-t-elle souligné.

 

A.Z.