Côte d’Ivoire

Bocanda : Des populations s’inquiètent de la présence de nombreux "fous" parfois agressifs

Publié le Modifié le
bocanda-des-populations-s-inquietent-de-la-presence-de-nombreux-fous-parfois-agressifs Les parents des personnes atteintes de troubles psychiatriques sont invités à prendre soin de leurs malades.
Société

En Côte d’Ivoire, des populations sont préoccupées par la présence de nombreux "fous", parfois agressifs, et de leur "bagages" dans la ville de Bocanda. L’information a été rapportée par le confrère de l’Agence ivoirienne de presse (Aip), ce lundi 04 octobre 2021.

Les nombreux malades, des personnes atteintes de troubles psychiatriques dans les rues de Bocanda, située au Centre-Est de la Côte d’Ivoire dans la région du N'zi), inquiètent des populations.

Un membre de la cellule civilo-militaire (Ccm), Taya Roger, s’est prononcé sur ce fait. Pour lui, cette présence des personnes atteintes de troubles psychiatriques à Bocanda « ne reflète pas une bonne image de cette localité ». Il a également traduit son inquiétude face à leur nombre croissant.

Pour sa part, le préfet du département, Soro Fatogoman, a souligné qu’en grande partie, ces malades « viennent des villages à la recherche de nourriture parce qu'ils ont été abandonnés par leurs familles ». Il a par ailleurs exhorté les parents des personnes atteintes de troubles psychiatriques « à prendre soin de leurs malades pour les maintenir sur place à défaut de les conduire dans un centre psychiatrique ».

 

Eddy BIBI