Côte d'Ivoire

Promotion des droits de l’homme : Le CNDH met le droit des femmes à l'honneur

Société
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
promotion-des-droits-de-l-homme-le-cndh-met-le-droit-des-femmes-a-l-honneur Le CNDH initie un programme de formation pour mieux faire connaitre les droits des femmes

Pour mieux lutter contre les violences faites aux femmes, le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a lancé le jeudi 14 octobre 2021, un programme de Formation sur les Droits de Femmes dans le cadre de son Université des Droits de l’Homme.

Il s’agit d’un programme qui contribuera à une meilleure connaissance et compréhension des droits de la femme pour une réalisation pleine et effective de leurs droits. Selon la présidente du CNDH, Mme Namizata Sangaré, cette session de formation est particulière, car elle vise à mettre en lumière les droits des femmes et à répondre aux défis auxquels elles sont confrontées, afin de combattre les inégalités. 

« Parmi ces défis figurent l’élimination de toutes les lois discriminatoires, l’élimination des obstacles structurels, des normes sociales discriminatoires et des stéréotypes sexistes ; l’affectation d’un financement à la hauteur des engagements en matière d’égalité des sexes ; le renforcement des institutions permettant de promouvoir l’égalité des sexes ; l’exploitation du potentiel de la technologie et de l’innovation pour améliorer la vie des femmes, pour ne citer que ceux-ci » a-t-elle expliqué.

En plus, cette formation permettra de faire également un état des lieux des dispositions légales relatives aux droits des femmes et de partager des recommandations non seulement, sur le respect de ceux-ci mais également sur l’atteinte de l’égalité du genre en Côte d’Ivoire.

A en croire Namizata Sangaré, la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19 a exacerbé les violences faites aux femmes. Les répercussions néfastes de cette pandémie sur les acquis obtenus au cours des dernières décennies sont nombreuses.  Plusieurs défis demeurent donc à relever et nécessitent des engagements concrets pour accélérer la réalisation de l’égalité des sexes.

Lors d’une réunion de haut niveau des Nations Unies le 02 octobre 2020, les dirigeantes et dirigeants mondiaux ont relancé la vision du Programme d’action de Beijing, sur la connaissance des droits des femmes, afin que chaque femme puisse exercer ses libertés et ses choix, connaître et comprendre tous ses droits.

Notons que pour cette session qui se déroule du 14 octobre au 30 novembre 2021, tous les mardis et jeudis au siège du CNDH, 70 participants ont été retenus dont certains du Togo et du Gabon qui suivront la formation en ligne depuis leur pays respectif. Parmi les participants l’on note également des étudiants, des fonctionnaires et agents de l’administration publique, des agents des entreprises privées, des acteurs des organisations de la société civile, des défenseurs des Droits de l’Homme, des partis politiques et bien d’autres.

 

Mariam Coulibaly (Stg)