Côte d’Ivoire/Marche des docteurs non recrutés : Des arrestations ce mercredi au Plateau (Porte-parole)

Publié le
cote-d-ivoire-marche-des-docteurs-non-recrutes-des-arrestations-ce-mercredi-au-plateau-porte-parole Le ministre Adama Diawara, exhorte le Collectif à surseoir à tout mouvement de protestation et de se disposer "à des échanges francs et sincères" .
Société

Ce mercredi 3 novembre 2021, le Collectif des docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire a décidé de marcher, pour protester contre leur situation précaire et  remettre par la suite en main propre leurs doléances au Président de la République de Côte d’Ivoire. Joint au téléphone, l’un des porte-paroles a laissé attendre qu’une vingtaine de leurs collègues participant à la marche ont été arrêtés ce mercredi 3 novembre 2021, dans la commune du Plateau.

Le Collectif des docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire a décidé de se faire entendre en portant leurs revendications au Chef de l’Etat de Côte d’Ivoire. Dans un point de presse animé le mercredi 27 octobre 2021 dernier, ils ont décidé de marcher pacifiquement jusqu’à la présidence, afin de remettre en mains propres leurs revendications au Président de la République Alassane Ouattara.

C’est pourquoi, une semaine après ils  ont pris d’assaut les rues de la commune du plateau, le quartier général d’affaire. Malheureusement pour eux la police qui veille au grain n’est pas restée les bras croisés. Une vingtaine d’entre eux ont été arrêtée. Selon l’un des porte-paroles du collectif joint au téléphone a confirmé ces arrestations. "Au moins 25 ont été arrêtés à la cathédrale et certains au niveau de la Sorbonne", a confirmé. Notons que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Adama Diawara a reçu à son cabinet, le mardi 02 novembre 2021, des membres du dudit Collectif. Le Pr. Adama Diawara a enjoint ses hôtes à élaborer "un document" dans lequel le Collectif devra "relever ses préoccupations, assorties de propositions de solutions".

Pour finir, le ministre a appelé "au dialogue" afin que "toutes les parties sortent victorieuses" de cette situation. "Je compte sur vous.  Évitez le bras de fer et allons au dialogue pour sortir tous vainqueurs", a dit le ministre Adama Diawara, tout en exhortant le Collectif à surseoir à tout mouvement de protestation et de se disposer "à des échanges francs et sincères" le jeudi 3 octobre 2021.

Par ailleurs, Pour rappel, ces docteurs protestent contre leur non recrutement à la Fonction publique.

PK