Mode et entreprenariat féminin : Les journalistes culturels reçoivent Fadilatou Damala

Publié le Modifié le
mode-et-entreprenariat-feminin-les-journalistes-culturels-recoivent-fadilatou-damala Le président de l'Ujocci en en compagnie de la Fadilatou Damala (PhDr).
Société

Fadilatou Damala sera l’invitée des journalistes culturels de Côte d’Ivoire dans le cadre de la tribune « les Jeudis de l’Ujocci ».

Après Safarel, Molare, Koné Dodo et kerozen, la tribune de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire pour la promotion et la valorisation des acteurs culturels ‘’Les jeudis de l’Ujocci’’ signe son retour avec Fadilatou Damala, Directrice générale du groupe Fadi Wax.

Cette dame de 37 ans à la tête d’un empire de textile représenté dans plusieurs capitales africaines sera face aux journalistes culturels ce samedi 04 décembre 2021 à partir de 10h à Biétry à Marcory.

C’est un numéro exceptionnel de la tribune qui sera offerte. Une dérogation spéciale a été faite pour que ce nouveau numéro de la tribune se tienne exceptionnellement ce samedi 04 décembre 2021. A cette occasion donc, l’invitée des journalistes culturels les entretiendra sur le thème : « Femme et développement de l’industrie textile à l’ère du numérique ».

De fait, Fadilatou Damala est une femme entrepreneure qui a fait fortune dans l’industrie textile, à travers son concept original de Wax décliné en soie. Cette comptable de formation aujourd’hui à la tête d’un grand empire du textile se bat depuis plusieurs années pour faire aimer aux africains une autre façon de porter le pagne Wax autrement.

Titulaire d’un DUT et une licence en comptabilité, Fadilatou Damala va à son retour d’Europe où elle fit ses études abandonner la comptabilité pour vivre sa passion, la mode et le textile. Si elle reconnait que ses débuts dans l’univers de l’entreprenariat ont été difficiles, toutefois assure-t-elle d’y avoir réussi grâce à sa détermination, sa passion mais surtout sa foi en son projet.

Depuis, sa marque Fadi Wax est présente dans neuf pays africains. Cela grâce à l’originalité de son concept basé sur la valorisation de motifs ayant existé depuis plusieurs décennies. «  C’est une marque de textile déposée dont l’ambition première a été de valoriser les motifs africains dans de nouvelles matières, des matières fluides telles que la soie, le strech, l’élastique, le coton et le raffiné. Notre objectif étant de lancer le Wax autrement tout en valorisant les motifs africains dans d’autres matières », relève-t-elle.

Ce sont donc ses neuf (09) ans de passion et d’abnégation dans l’industrie textile pour implanter sa marque Fadi Wax que Fadilatou Damala partagera avec les journalistes culturels ce samedi 04 décembre 2021 à 10h à sa galerie African by dressing sise à Biétry.  

 

Alain Zadi et Sercom