Côte d'Ivoire

2ème édition des journées FEM : Les femmes fonctionnaires les plus méritantes seront honorées

Publié le Modifié le
2eme-edition-des-journees-fem-les-femmes-fonctionnaires-les-plus-meritantes-seront-honorees Mme Loba Bethlehem, Commissaire générale des Journées FEM
Société

Au cours de la conférence de presse qu’elle a animée, ce vendredi 3 décembre 2021, à l’hôtel Palm Club, à Cocody, la Commissaire générale des journées de des femmes fonctionnaires épouses et mères (FEM), Mme Loba Bethlehem, fonctionnaire et agent à la Direction générale des impôts a annoncée que la 2ème édition des journées FEM aura lieu, les 25 et 26 mars 2022, à la Caistab, à Abidjan-Plateau.

Placée sous le thème central « La femme fonctionnaire face aux défis du numérique », la 2ème édition des journées des femmes fonctionnaires épouses et mères (FEM) aura lieu, le vendredi 25 et samedi 26 mars 2022, à la Caistab, au Plateau. L’annonce a été faite, ce vendredi 3 décembre 2021, par la Commissaire générale des Journées FEM, Mme Loba Bethlehem épouse Pony, lors de la conférence de presse animée à Cocody. La conférencière qui avait à ses côtés le président du comité d’organisation, Romain Iritché, a laissé entendre que « l’agence Valla Event a bien voulu valoriser les mérites et promouvoir l’excellence des femmes de l’administration publique par ce concept dénommé FEM (Fonctionnaire épouse et mère). Il s’agira de mettre en lumière ces femmes fonctionnaires qui, de par leurs qualités humaines et professionnelles, contribuent de manière exceptionnelle au rayonnement de notre pays », a-t-elle expliqué.

Cette 2ème édition sera marquée par deux jours chargés d’activités. Au cours de la première journée (25 mars 2022), il y aura des conférences et des panels, des ateliers d’initiation aux outils informatiques Word, Excel, Powerpoint, des ateliers de coaching, des ateliers de bien-être et beauté, exposition pour tous les partenaires. Ces activités sont ouvertes au grand public. La deuxième journée sera marquée par un diner gala et la remise de prix FEM 2021. Au titre des innovations, les lauréates seront désignées par leur direction des ressources humaines, sélectionnées à partir des valeurs qui incarnent leur service. Il y aura 10 prix des valeurs et 5 trophées honorifiques au lieu de 3 comme lors de la première édition. Le Grand Prix FEM 2022 portera le nom de Mme Madeleine Tchicaya, illustre disparue. « Cette une manière pour nous de célébrer la mémoire de ces grandes dames qui ont tracé les sillons et marqué de leurs empreintes notre administration publique », a-t-elle souligné, avant de rappeler que la lauréate du Grand Prix 2017 est Dr Kamara Assetou Laurence vice-présidente du Conseil d’administration de la MUGEFCI, candidate à la présidence de ladite mutuelle.

Relativement au thème de cette édition, Mme Loba Bethlehem a fait savoir que la politique du gouvernement à travers le ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, nous oblige à embarquer dans le dernier train du développement, dans un contexte où l’innovation et la technologie sont devenues des facteurs essentiels de production. Elle en a profité pour encourager le gouvernement à faire de la question du genre une priorité et de venir à bout des causes de la fracture numérique qui devient un facteur de performance et d’épanouissement de ces femmes salariées.

Elle a révélé que l’administration publique ivoirienne compte 45% de femmes fonctionnaires sur un effectif de 187 780 pour les données de 2015, soit, 84 500 femmes, selon le résultat de synthèse de la Fonction Publique produit par la structure Ansut.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.