Côte d'Ivoire

Adiaké : La mairie annonce la réduction des taxes des transporteurs

Publié le Modifié le
adiake-la-mairie-annonce-la-reduction-des-taxes-des-transporteurs La mairie d'Adiaké a annoncé la réduction des taxes
Société

Une bonne nouvelle pour les transporteurs de la commune d’Adiaké. Les taxes municipales de la commune liées aux activités de transport baissent à compter de l’exercice 2022.

L’annonce a été faite par le deuxième adjoint au maire, Kouaho Peingny lors de la deuxième session ordinaire du conseil municipal tenue le vendredi 03 décembre 2021 dans la salle de mariage de la mairie, selon l'AIP.

Cette décision faisant suite aux sollicitations des opérateurs économiques locaux.

A cette Occasion, M. Kouaho a fait savoir que cette décision fait suite aux sollicitations des opérateurs économiques locaux. En effet, le député‑maire d’Adiaké, Hien Sié avait eu des rencontres d’échanges avec ces opérateurs économiques. Des échanges dont la suite est favorable au transporteurs de ladite commune.

Réduction des taxes communales

La taxe des taxis ville est à 3000 FCFA mensuellement désormais au lieu de 10 000 FCFA chaque trimestre. Celle des véhicules de moins de 22 places est à 3000 FCFA mensuellement par engin au lieu de 500 FCFA par jour. La taxe des véhicules de plus de 22 places est désormais à 3000 FCFA mensuellement par engin au lieu de 1000 FCFA quotidiennement et par véhicule.

Celle des pinasses est à 5000 FCFA mensuellement par engin contre 6000 FCFA. La taxe des hors-bords pour les propriétaires résidents est à 2000 FCFA par mois et par engin au lieu de 4000 FCFA par mois. Les non-résidents nationaux débourseront 500 FCFA par accostage au lieu de 4000 FCFA mensuellement. Les non nationaux payeront 1000 FCFA par accostage toutes ces taxes a précisé M. Kouaho.

En décembre 2020, le maire d'Adiaké Hien Sié avait déploré le non-paiement des taxes communaux par les transporteurs

Pour rappel, lors de la troisième session du conseil municipale d’Adiaké en décembre dernier, le maire de la commune, Hien Sié Yacouba avait déploré le non-paiement des taxes communaux par les transporteurs. Une situation que les transporteurs ont justifiée par l’avènement de la pandémie de la Covid-19. Une sensibilisation a été annoncée à cet effet, pour encourager au payement des taxes communales.

Mariam Coulibaly (Stg)