Côte d’Ivoire

Université Alassane Ouattara : des étudiants font la loi, de très grave cas d'indiscipline révélée, voici la réaction du Synares Uao

Publié le Modifié le
universite-alassane-ouattara-des-etudiants-font-la-loi-de-tres-grave-cas-d-indiscipline-revelee-voici-la-reaction-du-synares-uao L’université Alassane Ouattara de Bouaké.
Société

Depuis des mois l'université Alassane Ouattara de Bouaké est au cœur d'une affaire de notes qui fait grand bruit. Ce jeudi 6 janvier 2022, sur la toile ivoirienne une vidéo devient virale, en voyant des étudiants de Ceeci délogeant les enseignants.

Une vidéo virale

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, l'on y voit 3 étudiants se réclamant du CEECI (Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire) expulser des enseignants du département de Philosophie de leur bureau pour soit disant faire respecter un mot d'ordre de grève de la représentation syndicat estudiantin au sein de L'UFR CMS.

Les étudiants ont fait le choix des ECUE

Une EU, unité d'enseignement, qui regroupe plusieurs ECUE (éléments consécutifs d'une unité d'enseignement) c'est-à-dire, plusieurs matières.

Selon notre source, lors des compositions, les étudiants ont fait le choix des ECUE qui composent les UE, les notes au choix des étudiants n’ont pas été fameuses. À la suite, ils ont décidé de faire une grève à l’orée des fêtes de fin d’année. Les étudiants ont chassé les enseignants et en fermant les bureaux des enseignants.

Un silence coupable de la direction de l’université Alassane Ouattara de Bouaké

Il faut noter que tous ces événements ont lieu sous un silence coupable de la direction de l’université Alassane Ouattara de Bouaké. La direction de l’université n’a produit aucun communiqué pour dénoncer l’attitude des étudiants.

Au contraire, elle est restée ‘’Bouche B’’ et une pression est toujours mise sur les enseignants de revoir les notes. À en croire, il est considéré comme si les enseignants étaient à la base des mauvais résultats des étudiants.

(Debout, les 2 membres du CEECI ayant fait fermer le département de philosophie)

Cette situation a soulevé un véritable tôlé sur la toile, car bon nombre d'internautes ont exprimé leur colère face à cette attitude des étudiants assimilée à un véritable manque de respect à l'égard du corps enseignant du département de philosophie. Une attitude rapidement comparée à celle des élèves auteurs de troubles lors du triste phénomène des congés anticipés.

Pointé du doigt à travers l'attitude assez "désagréable" des étudiants, membres CEECI-CMS, le Secrétariat à la communication du SYNARES UAO ont tenu à rapidement réagir en produisant un communiqué pour d’énoncer certaines attitudes pas catholiques.


Communiqué SYNARES UAO

Pas un mot des autorités de l'université. Au 3eme jour de cette reprise inqualifiable, des étudiants débarquent dans le bureau du Département de philosophie et intime l'ordre de fermer ledit département jusqu'à nouvel ordre.

"Des étudiants décident un matin de transformer en marché une partie de l'université : personne ne le remarque. Un groupe d'étudiants dits d'un syndicat ferme les portails de l'université aux enseignants au prétexte qu'ils ont de mauvais résultats. Et on revient à l'université comme s'il s'agissait d'un non-événement. Pas un mot des autorités de l'université.

Au 3eme jour de cette reprise inqualifiable, des étudiants débarquent dans le bureau du Département de philosophie et intime l'ordre de fermer ledit département jusqu'à nouvel ordre. Là encore silence des autorités. Pas même un mot de compassion de nos chefs. Question cruciale : l'université, est-elle dirigée par la CEECI ? Qu'on nous le dise ouvertement afin qu'on aille acheter nos cartes d'adhésion à ce syndicat dont les membres sont craints et mieux protégés que nous."

Un communiqué sera diffusé, sous peu, dans la presse nationale pour situer l'opinion sur la mauvaise gouvernance de l'Université Alassane Ouattara par Prof Kouakou Koffi. Une Assemblée générale extraordinaire sera convoquée incessamment. Elle sera suivie d'une conférence de presse.

Restez mobilisés et à l'écoute de vos syndicats.

SYNARES UAO

Secrétariat à la communication et à l'information

Dr/MC Kouamé YAO

Vidéo