Cocody : La Sotra refuse de transporter les passagers, la Fesci accusée, des cargos de police devant le campus

Publié le
cocody-la-sotra-refuse-de-transporter-les-passagers-la-fesci-accusee-des-cargos-de-police-devant-le-campus Bus articulé de la Sotra
Société

Des bus de la Société de transport abidjanais (Sotra) ont descendu des passagers ce matin dans a commune de Cocody.

Les usagers de la Société des transports d’Abidjan (Sotra) de la commune de Cocody ont vécu une scène inhabituelle ce vendredi14 janvier 2022. En effet, selon des témoins, des bus de la Sotra sont tous rentrés au dépôt situé au niveau de l’Ecole de police.

Les faits

Un témoin de la ligne 610 qui relie Bingerville à la Gare Nord située dans la commune d’Adjamé raconte que le voyage se passait très bien depuis la deuxième capitale de Côte d’Ivoire. Une fois au niveau de l’école de police d’Abidjan, le bus 610 a été sommé de garer.

Des éléments de la Sotra ont fait descendre tous les passagers et on leur demande de rentrer au dépôt de l’école de police

Les passagers ont été priés de se trouver un autre moyen de transport pour continuer leur voyage. Les bus venant dans le sens inverse (Adjamé-Bingerville) ont été également été priés de garer. « J’étais dans le 610 et arrivé aux feux tricolores du dépôt de la Sotra, des éléments de la Sotra ont fait descendre tous les passagers et on leur demande de rentrer au dépôt de l’école de police. Nous les passagers, on était environ une cinquantaine dans le bus» raconte le témoin des faits. A l’en croire, trois (3) cargos de police ont été aperçus devant la gare Sotra de l’école de police pour certainement assurer la sécurité des lieux.

Les passagers ont été invités de continuer leur voyage en empruntant d’autres moyens de transport (minicars, taxis compteurs, etc).

La Fesci citée

A la question de savoir pourquoi les bus ne doivent plus continuer le chemin, les éléments de la Sotra ont indiqué que la Fesci les empêche de travailler. « La police va bientôt intervenir », nous disent-ils sans précision.

Je te rappelle toute à l’heure

Pour avoir de plus amples information, le secrétaire générale de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci), Alla Saint Clair a été plusieurs fois joint par Linfodrome. Mais il a promis rappelé en vain.

« Je suis en réunion, je te rappelle », avait-il dit avant de raccrocher. Nous y reviendrons.

Sandra KOHET