Côte d'Ivoire

Traite des personnes : L'Ue et Expertise France offrent un module de formation à l’Infs

Publié le
traite-des-personnes-l-ue-et-expertise-france-offrent-un-module-de-formation-a-l-infs Les formateurs et les étudiants de l’Infs sont invités à faire bon usage de ce module de formation.
Société

L’Union européenne (Ue) et Expertise France ont remis à des étudiants stagiaires du travail social de l’Institut national de la formation sociale (Infs), un module de formation.

Sur la question de la traite des personnes, l'Ue et Expertise France ont mis à la disposition des étudiants stagiaires du travail social de l’Infs, un module de formation. C’était ce jeudi 27 janvier 2022 à Abidjan-Cocody, en présence du Conseiller technique du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Kouadio Bénié Marcel.

« Ce document sera intégré dans le curriculum de formation de l’Infs »

Ce module contient du matériel didactique composé d’ordinateurs complets, de vidéoprojecteurs et d’écrans de projecteur, ainsi qu’une formation pour outiller ces étudiants sur la traite des personnes.

Ce document sera intégré dans le curriculum de formation de l’Infs. Cette action de l’Ue et Expertise France s’inscrit dans le cadre du projet régional d’appui à la lutte contre la traite des personnes dans les pays du Golfe de Guinée.

1338 victimes de traite prises en charge

Selon des estimations du Comité national de la lutte contre la traite des personnes (Cnltp), entre 2019 et 2021, 1338 victimes de traite ont été prises en charge.

Le chef d’équipe-gouvernance démocratique et emploi coopération de l’Ue, Hadrien Maillard, a insisté sur l’engagement de l’institution à aider la Côte d’Ivoire dans la lutte contre la traite des personnes. Il a attiré l’attention sur le fait que « ces chiffres, qui doivent tous nous interpeller, sont certainement en dessous de la réalité ».

Ce dernier a fait des recommandations. « Je souhaite vivement que ce module puisse désormais faire partie intégrante du programme de formation des travailleurs sociaux. Nous devons donc tous nous engager pour éviter que la traite ne fasse de nouvelles victimes, et éviter à des personnes vulnérables de tomber dans les pièges des trafiquants », a déclaré Hadrien Maillard.

Renforcement de la protection des victimes

Pour sa part, Alessandro Rabiosssi, directeur régional du projet Expertise France, a fait savoir que ce module de formation contribuera au renforcement de la protection des victimes de traite des personnes. Cela, à travers la disponibilité des ressources humaines de qualité pour offrir des services psycho-sociaux de qualité.

Il a ajouté : « Ainsi, la formation de base constitue un aspect important pour permettre aux travailleurs sociaux de mieux comprendre la thématique et de proposer une prise en charge adaptée aux besoins des diverses victimes de traite des personnes ».

Des autorités nationales interpellées

Pour Alessandro Rabiosssi, cette remise officielle de ce module constitue « une étape importante mais il revient aux autorités nationales, notamment le ministère de l'Emploi et de la Protection sociale à travers la direction de l’Infs de tout mettre en œuvre pour une meilleure formation des étudiants stagiaires ».

En ce qui le concerne, le directeur général de l’Infs, Traoré Mamadou, s’est réjoui de cette initiative. Il a demandé aux formateurs et aux étudiants d’être des acteurs clés de la lutte contre la traite des personnes.

Eddy BIBI

Vidéo