Côte d’Ivoire : Dr. Déazon André confie : « Le concept de "la science" ne doit son existence qu'au cerveau humain »

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-dr-deazon-andre-confie-le-concept-de-la-science-ne-doit-son-existence-qu-au-cerveau-humain Dr. Déazon André a démontré que le concept de la science vient du cerveau parce que dans la réalité il n'y a pas la science en général.
Société

Dr. Déazon André, spécialiste en Science de l'éducation, a déconstruit les fausses croyances autour du concept de « la science », au cours d’une conférence prononcée le dimanche 30 janvier 2022 dans la commune de Treichville.

Dr. Déazon André, également Directeur général de la Soka Gakkai internationale - section Côte d'Ivoire (Sgi-Ci), a mis en lumière certains points du travail effectué par l’inventeur de la science de l’indicamétrie, Pr. Moustapha Diabaté.

« Il a corrigé les limites de la culture occidentale »

Le conférencier a révélé que Pr. Moustapha Diabaté a commencé par « corriger les limites de la culture occidentale » sur le concept de « la science ». Dr. Déazon André a démontré à travers une argumentation basée sur des faits scientifiques qu'il n'y a pas une définition scientifique de la science elle-même.

Il a donné une illustration pour se faire comprendre. « Le cercle, en géométrie, est un concept scientifique. Mais comment est-ce qu'on est arrivé au concept scientifique du cercle ? Le mot cercle est un mot de langue française qui existe depuis longtemps. Lorsque vous dîtes : la Police a encerclé le quartier. Ou bien les enfants ont formé un cercle autour d'un feu de bois. Mais le cercle formé par les enfants autour du feu de bois n'est pas le cercle de la géométrie », a déclaré le conférencier.

Définition univoque

Dr. Déazon André a ajouté que le cercle formé par la police autour du quartier n'est pas non plus le cercle de la géométrie. C'est le cercle en tant que notion commune avec toutes les variétés et spécificités. 

 

Il a expliqué qu'une notion commune devient un concept scientifique quand elle obtient une définition univoque, définition qu'elle est la seule à avoir et dotée d'une preuve mathématique. « En géométrie euclidienne on va dire que le cercle est la rotation d'un segment de droite autour de l'une de ses extrémités. Et il n'y a que le cercle qui a cette définition », a enseigné le conférencier.

Preuve mathématique

Dr. Déazon André a souligné qu’en plus de cette définition univoque, il y a une formule mathématique qui donnent la preuve. « Si le cercle est la rotation d'un segment de droite autour de l'une de ses extrémités, alors sa surface S est égale à "pi*R2" », a-t-il fait savoir.


Le conférencier a fait remarquer que c'est la même chose pour le triangle, le losange et pour la distance que parcourt un corps qui tombe dans la physique de Galilée. « C'est ça le concept scientifique », a-t-il dit.

« La divergence n’est pas un obstacle dans la littérature »

Le directeur général de la Sgi-Ci a parlé des définitions littéraires du concept de ka science. « Est-ce qu'il y a une définition univoque de la science prouvée par une formule mathématique ? ça n'existe pas. Vous allez sur Google, vous tapez définition scientifique de la science. Je l'ai fait, j'ai eu 2000 réponses. Et c'est des définitions littéraires, alors que la divergence n'est pas un obstacle dans la littérature », a-t-il signifié.

Dr. Déazon André est catégorique. « On ne réfléchit pas et on copie des balbutiements. Il n'y a pas une définition scientifique du mot science. Et c'est pour cela que tout est science », a-t-il martelé.

« Le concept de la science ne doit son existence qu'au cerveau humain »

Le conférencier a clarifié que « pour être une science il faut un objet, une ou des méthodes et des résultats. Voilà le problème qu'a réglé Moustapha Diabaté. Et les gens ne savent pas. Ils s'amusent avec », a-t-il interpellé les consciences.

Dr. Déazon André a aussi confié que « le concept de la science ne doit son existence qu'au cerveau humain. Il vient du cerveau parce que dans la réalité il n'y a pas la science en général, il y a des sciences différentes les unes des autres ».

Eddy BIBI

Vidéo