Côte d’Ivoire: Les Ambassadeurs ID4Africa se concertent pour une meilleure gestion de l’identité numérique

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-les-ambassadeurs-id4africa-se-concertent-pour-une-meilleure-gestion-de-l-identite-numerique les Ambassadeurs ID4AFRICA
Société

Audience entre le secrétaire exécutif à la commission nationale des frontières de Côte d’Ivoire (CNFCI), Diakalidia Konaté (Ambassadeur pour la Côte d’Ivoire) et la directrice de l’affiliation à la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Karidja Koné (Ambassadrice adjointe) ce jeudi 03 février 2022 à Abidjan.

Nommés le 26 janvier à Paris en France par ID4AFRICA, le Secrétaire exécutif à la Commission Nationale des Frontières de Côte d’Ivoire (CNFCI), Diakalidia Konaté (Ambassadeur pour la Côte d’Ivoire) et la Directrice de l’Affiliation à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), Karidja Koné (Ambassadrice adjointe) ont eu une rencontre de prise de contact ce jeudi 03 février 2022 à Abidjan.

Définir un planning d’activité

A cette occasion, les deux nouveaux ambassadeurs ont arrêté le planning des activités qu’ils devront mener au cours de cette année en vue de rendre plus dynamique l’identité numérique en Côte d’Ivoire. Cette rencontre est consécutive à l’annonce publiée récemment par l’ONG ID4Africa, relative à la nomination de 84 hauts fonctionnaires africains représentant 48 pays dans sa classe d’ambassadeurs 2022.

L’identité numérique

L’identité numérique est l’ensemble des traces numériques qu’une personne ou une collectivité laisse sur Internet. Toutes ces informations, laissées au fil des navigations, sont collectées par les moteurs de recherche, comme Google, et sont rendues public. Une identité numérique, ou IDN, peut être constituée par : un pseudo, un nom, des images, des vidéos, des adresses IP, des favoris, des commentaires etc. Cette identité sur internet a donc une influence sur la e-réputation, sur la façon dont les internautes perçoivent une personne. En résumé, lidentité numérique est l’image que vous renvoyez sur internet, votre image virtuelle, dématérialisée.

Cette identité virtuelle se crée par le biais des réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter, ou des publications sur un blog

Augmentation du nombre d’Ambassadeurs avec 33% de femme

Au regard du rôle important que jouent les ambassadeurs dans l’écosystème de l’identité, l’Ong a procédé à une augmentation du nombre de ses ambassadeurs (65 personnes en 2021) avec une augmentation significative de la représentation féminine, dont le taux est passé de 24 % l’an passé, à 33 % cette année.


 « Le programme des ambassadeurs s’est développé au fil des ans pour devenir un pilier majeur soutenant l’agenda ID4D en Afrique. Les ambassadeurs sont parmi les meilleurs et les plus brillants du continent, unis non par une volonté politique mais par leur foi dans le potentiel de l’Afrique et leur engagement indéfectible à travailler ensemble pour le réaliser. Nous sommes ravis de voir le programme identifier et autonomiser les femmes, et nous continuerons à le faire », a indiqué Dr Joseph Atick, président directeur général d’ID4Africa.

Les ambassadeurs d’ID4Africa sont des hauts fonctionnaires qui assurent la liaison entre les institutions et les acteurs de l’identité dans leurs pays respectifs et l’institution.

Depuis la création du programme en 2016, les ambassadeurs ont veillé à ce que les priorités et la présence de leurs pays soient bien représentées dans toutes les activités d’ID4Africa et ont été les principaux défenseurs des transformations numériques de l’identité. Au total, ID4Africa compte 48 ambassadeurs et 36 ambassadeurs adjoints dans 48 pays africains.

Présentation de ONG ID4AFRICA

ID4Africa est une ONG qui accompagne les nations africaines dans leurs démarches pour développer des écosystèmes d’identité robustes et responsables au service du développement et de l’action humanitaire. Le mouvement est motivé par la nécessité d’établir l’identité pour tous, non seulement en tant que droit légal (conformément à l’ODD 16.9), mais également en tant que nécessité pratique pour permettre un accès inclusif aux services en Afrique.