Bourses impayées depuis 9 mois : Les étudiants de l’INFAS interpellent le ministre de la Santé

Publié le Modifié le
bourses-impayees-depuis-9-mois-les-etudiants-de-l-infas-interpellent-le-ministre-de-la-sante Des Etudiants de l'Infas qui prêtent Serment
Société

Les étudiants de l’Institut national de formation des agents de santé (Infas) ont interpellé le ministre de la Santé et de l’hygiène Pierre Dimba sur leur situation de bourses impayées.

Depuis 9 mois, les étudiants l’Institut national de formation des agents de santé (Infas) ne perçoivent pas leur bourse sensée les aider dans le parcours de leur formation. depuis ce mercredi 23 mars 2022, des publications d’interpellation font surface sur plusieurs profils Facebook.

Le message d'un porte-parole

Dans ces différents messages plusieurs fois relayées sur les réseaux sociaux, les étudiants de l’INFAS, soutiennent être en retard de paiement de 9 mois de cette bourse sensée les aider dans le parcours de formation. L’inertie autour de ce dossier n’a pas laissé de marbre le secrétaire général du MASSIP, un des syndicats des agents de santé, Valentin Koulaï qui interpelle le ministre Pierre Dimba.

Est-ce que nous pouvons avoir des Agents de Santé de qualité dans de telles conditions

« Comment vivent les étudiants durant tout ce temps? » interroge Valentin Koulaï, Porte-parole de la Coalition des syndicats de la Santé. Avant de poursuivre « Monsieur le Ministre Pierre Dimba, est-ce que nous pouvons avoir des Agents de Santé de qualité dans de telles conditions ? »

Pour Valentin Koulaï, le salut viendrait de la “signature portant Réforme du Statut de l’INFAS pour l’application effective du système LMD, le payement sans délais de toutes les arriérés de bourses d’études des étudiants et de la Prime de stage communautaire.” « En tout cas vous êtes prévenus, car les étudiants se meurent” a-t-il fait savoir au ministre de la Santé.

Sur leur différentes affiches publiées sur les réseaux, les étudiants de l’INFAS disent payer une connexion internet de 30.000 F/ mois pour des cours en ligne, 125.000 F de frais de chambre par an, la scolarité de 100.000 F pour la Licence 3 et 150.000 F de frais de transport par mois.  « Je veux ma bourse pour assurer ma formation », ont-ils écrit.