Côte d'Ivoire

Immobilier : Le ministre Bruno Koné et les promoteurs se sont parlés

Publié le Modifié le
immobilier-le-ministre-bruno-kone-et-les-promoteurs-se-sont-parles Le ministre Bruno Koné et les responsables des deux faitières des promoteurs immobiliers
Société

Le ministre de la Construction, Bruno Koné, a participé, le jeudi 31 mars 2022, à un déjeuner-débat avec les promoteurs immobiliers au Plateau.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a été invité, le jeudi 31 mars 2022, à l’hôtel Movenpick, au Plateau, par les deux faitières des promoteurs immobiliers, à un déjeuner-débat dont le thème était : « Les réformes entreprises et celles en cours, en matière de logement abordable, d'accès sécurisé au foncier et à la fiscalité appliquée à la promotion immobilière en Côte d'Ivoire ».

Ouvrant la série des allocutions, le président de la Chambre des Aménageurs Urbains et Promoteurs-Constructeurs de Côte d’Ivoire (CAPC), Daniel Félix Usher, a, au nom de ses pairs, rendu un « hommage appuyé » au ministre Bruno Koné qu’il a qualifié d’homme passionné.

Hommage appuyé au ministre Bruno Koné

« Il ne connait pas la fatigue, se bat avec intégrité sur tous les fronts pour offrir aux Ivoiriens des logements décents. C’est un homme qui sait écouter, il est humain », a-t-il souligné, avant de féliciter les collaborateurs du ministre.

Il a fait savoir que les défis à relever sont nombreux pour offrir « un logement digne » aux Ivoiriens, lançant au passage un appel aux promoteurs. « L’Etat n’est pas loin de tout ce qu’il pouvait faire. Il nous a donné tous les gages, sa volonté politique. Il nous reste une seule option, il faut produire des logements », a-t-il invité ses pairs.

« Pour le programme des logements sociaux, ce que nous pouvons faire, c’est de produire »

Pour lui, le temps est venu de ne plus nous poser la question pour savoir ce que l’Etat peut faire pour nous, mais de répondre à la question de ce que nous pouvons faire pour notre pays. « Pour le programme des logements économiques et sociaux, ce que nous pouvons faire, c’est de produire », a-t-il dit.

Pour sa part, le président de la Chambre nationale des promoteurs et constructeurs agrées de Côte d’Ivoire (CNPC-CI), Siriki Sangaré, a souligné que cette réflexion des promoteurs avec les autorités de tutelle est indispensable.

« Car les enjeux qui en dépendant sont cruciaux. Faut-il rappeler que le secteur de la construction, comme partout dans le monde, est un puissant moteur de la croissance économique, dans un pays qui aspire au développement comme la Côte d’Ivoire à l’émergence », a-t-il dit.

Associer les acteurs à la vision du Président Ouattara…

Dans son intervention, le ministre a indiqué que sa démarche est d'associer les acteurs de terrain et les promoteurs immobiliers, à la vision du président Ouattara, du PM Patrick Achi, qui est de faire en sorte que tous les Ivoiriens aient accès à un logement décent.

Il a expliqué aux acteurs de la chaîne immobilière, les nombreuses réformes qui ont été entreprises dernièrement dans les secteurs du foncier, du développement urbain ; et la vision de l'État de Côte d'Ivoire en matière d'habitat et de logement abordable.

Les échanges qui ont suivi ont été fructueux. Les promoteurs sont repartis satisfaits.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.