incivisme routier : Sensibilisation des populations de la région du Hambol

Publié le
incivisme-routier-sensibilisation-des-populations-de-la-region-du-hambol image d'archive utilisé pour illustration
Société

 Campagne de sensibilisation contre l’incivisme routier dans la région de Katiola.

Dans le cadre de ses activités de sensibilisation, la direction départementale des transports aidé par l’Office de Sécurité Routière (OSER) ont mené le 06 avril 2022 une campagne de sensibilisation contre l’incivisme routier envers les populations du Hambol dans le nord du pays.

La sensibilisation sur les comportements à risques

Les citoyens de la région du Hambol sont désormais avertis des dangers de la route. La direction départementale appuyée par l’office de sécurité routière (OSER) s’est réuni à la salle des fêtes de Dabakala pour échanger avec la population locale au sujet des comportements à risque sur la route.

 Nous sensibilisons les populations urbaines et rurales sur les comportements à risques.

La cérémonie s’est produit en présence du secrétaire Général de la préfecture, de M.Gnago Guy Bayard représentant du préfet du département, M. Fofana Lamine 3ème adjoint au maire de la commun, ainsi que de M.Soro Lacina et Ta Bi Tra, respectivement Directeur départemental des transports de Katiola et Directeur de la formation à l’OSER.

Le déroulement de la campagne

La campagne de sensibilisation mettait à l’affiche la projection d’un film montrant les dangers de l’incivilité routière. À cette occasion le ministère du transport représenté par ses émissaires ont tenu à insister sur les dangers de l’incivilité routière notamment en prévision des périodes de fête.

« Nous sensibilisons les populations urbaines et rurales, notamment les automobilistes, motocyclistes, passagers et piétons sur les comportements à risques. » explique M.Soro Lacina. Ce sont entre autres l’excès de vitesse, de la conduite en état d’ébriété, de la consommation de stupéfiants, la traversée dangereuse, le non-port de casque de protection pour les conducteurs d’engins à 02 ou 03 roues, ainsi que l’utilisation du téléphone au volant ou au guidon.

Le directeur Général de l’OSER M.Baffah Koné, est allé dans le même sens que l’adjoint au maire de la commune en rappelant que la campagne avait pour but de « d’amener les acteurs et les usagers de la route à respecter strictement le règles de la circulation pour des routes sans accident »

Cette initiative fut saluée par le secrétaire général de la préfecture ravi de l’effort de rapprochement qu’engage le ministère des transports avec la population.

Michel ANGAMAN