Art Plastique : La fondation Donwahi annonce la Foire Abidjan Foto Fair à travers deux expositions

Publié le Modifié le
art-plastique-la-fondation-donwahi-annonce-la-foire-abidjan-foto-fair-a-travers-deux-expositions Illa Ginette Donwahi, président de la fondation Donwahi art comptemporain (PhDr)
Société

La Fondation Donwahi pour l’art contemporain a inauguré sa saison 2022-2023 avec un vernissage réunissant deux expositions le vendredi 29 avril 2022.

Lors de cet évènement la Fondation Donwahi a rendu hommage à l’artiste Franck Abd-Bakar FANNY et a annoncé le lancement de la Foire Abidjan Foto Fair, qui se tiendra en 2023.

Cela a été l’occasion de présenter deux expositions, « Africa In Motion » et « Reflection », ouvertes au public jusqu’en juillet 2022.

ils méritent d’être vus et découverts à travers les structures qui les défendent sur le continent 

Pour la présidente de la Fondation Donwahi pour l’Art Contemporain, madame Illa Ginette DONWAHI a imprimé la devise de sa structure au cours de la cérémonie. Il a ensuite fait comprendre également la dimension culturelle de l’Art.


« Notre motto doit être : Attirer le Monde en Afrique, et Révéler l’Afrique au Monde. Les Arts sur le continent africain sont un témoignage de la complexité et de la diversité de ce continent, et de sa richesse culturelle ; ils méritent d’être vus et découverts à travers les structures qui les défendent sur le continent » a-t-elle notifié.

Africa In Motion

Africa In Motion couvre une exposition de 8 photographes majeurs à titre de soutien au lancement de Abidjan Foto Fair 2023. Ce sont Joana CHOUMALI, Alun BE, Raymond DAKOUA, GAUZ’, François - Xavier GBRÉ, Paul SIKA, Antoine TEMPÉ, Malick WELLI. Ils ont accepté de mettre à disposition de la Fondation Donwahi 1 ou 2 œuvres de séries pour la plupart inédites.

En parallèle à cette exposition qui rend également hommage à leur pair disparu, Franck Abd- Bakar Fanny, le sculpteur Jems Koko Bi a tenu, au travers d’une performance live, à s’associer à cet hommage.

Une série inédite exceptionnelle « Abidjan City Life », de Franck A-B Fanny lauréat du Prix de l’UEMOA/Biennale de Dakar 2013, est dévoilée au public à cette occasion.

Reflections

Ibrahim Ballo, Mounou Désiré Koffi et Maria Von Kirchmann ont quant à eux présenté « Reflections ».Lorsque l’utilisation des techniques traditionnelles de tissage malien, couplées à la peinture sur toile d’Ibrahim Ballo lui permettent de créer des œuvres lisibles recto verso, qui questionnent ici nos identités, nos individualismes mettant en péril souvent notre sens du bonheur réel.

Mounou Désiré Koffi, l’Ivoirien, en écho, fait usage de matériaux de récupération, pour marquer ses préoccupations environnementales, dans un milieu urbain sans concessions, où l’être humain ne communique plus avec ses semblables.

Tandis que Maria Von Kirchman, Palestinienne d’origine, réinvente et crée des pièces uniques de mobilier, avec des objets glanés à travers le monde. Ces pièces sont une métaphore de la beauté de nos héritages. Avec ses créations, elle pose aussi la question de nos identités multiples. 

Avec ce projet, la Fondation Donwahi poursuit son engagement à soutenir l’expression artistique. Ancrage dans le passé, conscience du présent, préoccupations sur nos futurs, tous les artistes présentés, à travers leurs créations, adressent ces questionnements contemporains.

Plus qu’un centre d’art, véritable incubateur culturel, la Fondation Charles Donwahi pour l’Art Contemporain est engagée dans la sensibilisation, la promotion et la diffusion de l’art sous toutes ses formes. A ce titre, elle s’est donnée pour mission depuis 2008 de promouvoir la création locale et internationale. Elle a ainsi soutenu au fil des années de nombreux artistes à travers ses programmes de résidence d’artiste, ses expositions et ses programmes socio-éducatifs.