Promotion des nouvelles technologies et de la science : le Fonsti visite les élèves d’Azaguié

Publié le Modifié le
promotion-des-nouvelles-technologies-et-de-la-science-le-fonsti-visite-les-eleves-d-azaguie Le Fonsti à Azaguié (PhDr)
Société

Dans le cadre de son programme de promotion de la culture de la Science, de la technologie et de l’innovation (STI), le Fonsti était le mercredi 18 mai 2022 au lycée moderne d’Azaguié.

Entamé le mercredi 27 avril 2022 au lycée classique de Cocody, le programme de la promotion de la culture de la science, de la technologie et de l’innovation (STI) impulsé par l’organisation, a eu pour cible des élèves du lycée moderne d’Azaguié. Ils étaient un peu plus de 50 élèves des classes de seconde et première de toutes les séries.

Une initiative, qui pour la première fois, s’est réalisée dans une ville de l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Elle s’est déroulée en deux étapes sous forme de conférence.

Les nouvelles technologies, une nécessité 

La première conférence a été dite par le Professeur titulaire en anthropologie Yoro Blé Marcel. Celui-ci a instruit les participants sur l’impact de la culture de la science et de l’innovation sur la société.

L’enjeu aujourd’hui est de rendre pérennes les actions de promotion de la culture de la science et de l’innovation

En ce qui concerne la deuxième conférence, le Professeur Kouassi MBengue Alphonsine a quant à elle entretenu son auditoire sur les résultats des recherches scientifiques dont « nous bénéficions aujourd’hui dans notre quotidien ».

Les objectifs du Fonsti à travers le projet des STI

Elle a rappelé que le projet des STI a pour objectif d’inciter les plus jeunes à la culture scientifique.

Selon la titulaire en bactériologie virologie à l’Université Félix Houphouët-Boigny, représentant le secrétaire général de l’organisation Dr Yaya Sangaré le Pasres et le Fonsti aujourd’hui s’intéressaient aux Enseignants-Chercheurs et aux particuliers.

L’enjeu aujourd’hui est de rendre pérennes les actions de promotion de la culture de la science et de l’innovation qu’il y’ait un impact sur le développement. Il est donc impérieux pour la structure de descendre à la base « et la base, ce sont les jeunes » a-t-elle ajouté.

Pour réussir ce pari, « le Fonsti est prêt à accompagner les jeunes inventeurs, les jeunes innovateurs. On les attend pour qu’ils présentent des projets de recherches innovants et originaux » a soutenu le Prof Kouassi MBengue Alphonsine.

 A cette étape d’Azaguié, l’on a noté la présence de madame Diawara Salimata, du service Entrepreneuriat, représentant le Directeur de la Vie scolaire (DVS), une Direction du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA).