Saison des pluies

Le ministre Bouaké Fofana annonce une vaste opération de déguerpissement dans 54 zones à risques à Abidjan

Publié le
le-ministre-bouake-fofana-annonce-une-vaste-operation-de-deguerpissement-dans-54-zones-a-risques-a-abidjan Bouaké-Fofana (PhDr)
Société

En prélude à la grande saison des pluies, le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a officiellement lancé l’opération dénommée ’’Pour sauver ma vie, je quitte les zones à risques’’.

Cette opération qui démarre le 05 juin prochain, de façon simultanée, dans 54 zones à risques répertoriées dans les 13 communes du district d’Abidjan.

Le lancement de cette vaste opération de déguerpissement a été fait au cours d’une conférence de presse, le vendredi 27 mai 2022 à Abidjan-Plateau.

4000 ménages concernés

L’objectif de cette opération qui va concerner 4 000 ménages (environ 25 000 personnes), selon Bouaké Fofana, ’’est de préserver les vies humaines dans ces zones inondables et exposées à toutes sortes de risques en saison pluvieuse’’.

L’urgence est que nos compatriotes acceptent de partir de ces zones exposées à des risques d’inondation

’’L’objectif unique du gouvernement, à travers cette opération de déguerpissement des zones à risques, est de sauver des vies humaines en saison pluvieuse. L’urgence est que nos compatriotes acceptent de partir de ces zones exposées à des risques d’inondation, donc à des dangers de mort. Je lance un appel pressant à l’endroit de ces personnes à quitter ces zones avant le 05 juin’’, a insisté le ministre. Ajoutant que la SODEXAM annonce pour cette année de fortes pluies.

Car a-t-il expliqué, le gouvernement ne peut pas rester indifférent aux drames qui surviennent pendant les saisons des pluies qui sont le théâtre de désolation et de morts à cause des inondations, des éboulements et glissements de terrains, etc.

Il rappelé l’épisode déplorable de la saison pluvieuse de 2018 où en la seule nuit de pluie du 18 au 19 juin, 18 personnes résidant dans les zones à risques à Abidjan avaient perdu la vie du fait des inondations.

’’95% des morts en saison pluvieuse proviennent des 54 zones à risques bien ciblées dans le District d’Abidjan’’, a-t-il déploré.

Sécurisation des zones

Pour ce qui est du dédommagement des personnes déguerpies, le ministre a précisé que l’heure est d’abord au déguerpissement. Et étant donné que tous ces résidents ont été recensés, leur dédommagement suivra.

Il a assuré qu’une fois que ces sites seront démolis, ils seront sécurisés et des aménagements y seront faits pour en éviter la recolonisation.

le ministre Bouaké Fofana a sollicité une forte implication de la presse et des médias

Pour la réussite de cette opération qui concerne, à la fois, des sites légaux ou illégaux, le ministre Bouaké Fofana a sollicité une forte implication de la presse et des médias afin de relayer largement l’information de déguerpissement qui fait suite à une longue période de sensibilisation.

Selon Bouaké Fofana, la première partie de cette opération de déguerpissement va coûter 2,5 milliards de FCFA.

Les 13 communes concernées sont les 10 communes d’Abidjan et Anyama, Songon et Bingerville.