Assainissement :

le ministre Bouaké Fofana aux populations , « Nous irons jusqu’au bout pour sauver des vies humaines » 

Publié le Modifié le
le-ministre-bouake-fofana-aux-populations-nous-irons-jusqu-au-bout-pour-sauver-des-vies-humaines Bouaké Fofana sur les zones à risques (PhDr)
Société

Le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana était en visite terrain le mardi 31 mai 2022 pour alerter sur les dangers de ces zones.

De la commune d’Abobo à la commune de Cocody, le ministre Bouaké Fofana a eu le même message à l’endroit des populations vivant dans les zones à risque. En effet, il s’est rendu à Abobo quartier désert et Clouetcha ainsi qu’à Cocody Angré quartier Laurier 9, où il s’est entretenu avec les riverains.

Et ceci, dans le cadre de l’opération dénommée « Pour sauver ma vie, je quitte les zones à risque qu’il va rentrer dans sa phase opérationnelle le dimanche 5 juin 2022.

« La décision du gouvernement est de faire partir ces personnes qui habitent dans ces zones pour éviter des pertes en vie humaines. L’opération est d’amener nos compatriotes à prendre conscience du danger auquel ils sont exposés » a-t-il déclaré à la presse lors de cette visite terrain.

Le ministre Bouaké Fofana a insisté sur la priorité du gouvernement en cette période de pluie. Il faut absolument que des vies soient sauver.

« Cette opération « pour sauver ma vie, je quitte les zones à risques » est une opération qui ne va plus s’arrêter. Nous irons jusqu’au bout pour sauver des vies humaines » a-t-il été intransigeant.

Il faut que ceux qui sont dans ces zones-là partent

Pour le ministre de l’Assainissement, la prudence doit être de mise avant tout. Les questions d’accompagnement pourront être discuter ensuite. « Il faut que ceux qui sont dans ces zones-là partent. Après nous pourront négocier, voir ce que le gouvernement peut faire pour accompagner les gens. Mais il ne faut pas rester dans sa maison quand on est au bord d’un ravin et on voit qu’il pleut » a-t-il justifié.

Un non retour

Le ministre Bouaké Fofana a néanmoins fait une précision de taille. Après un déguerpissement, un repeuplement de ces zones peut être possible. Dans le but d’éviter cela, le ministre a annoncé des travaux d’aménagement dans ces dites zones.

« Nous entendons faire des travaux d’aménagement de ces zones pour les mettre hors de danger. C’est pour cela que nous voulons faire cette opération de façon définitive. Le gouvernement a décidé de faire des travaux d’aménagement pour rendre toute installation impossible » a-t-il laissé entendre.

Dans cette logique, le ministre a annoncé un parc urbain au niveau de la décharge d’Akouédo.


Rappelons que le ministre Bouaké Fofana a animé une conférence de presse le vendredi 27 mai 2022 pour annoncer le lancement de l’opération « pour sauver ma vie, je quitte les zones à risque ». 54 zones sont ciblées.