Abidjan

Abobo : 62 personnes quittent volontairement les zones à risques en prévision des pluies

Publié le
abobo-62-personnes-quittent-volontairement-les-zones-a-risques-en-prevision-des-pluies
Société

6 familles de 62 personnes ont accepté de quitter les zones à risques en prévision des pluies et ont été mises à l’abri, le samedi 4 juin 2022, par le ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité.

La campagne de communication relative au déguerpissement des zones à risque dénommée "partir est mieux que mourir", lancée, le vendredi 27 mai 2022, par le ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, porte ses fruits.

Une action menée en vue de sauver les vies des populations

Cette action menée dans le cadre de la sensibilisation initiée par le ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité (MINHAS) en vue de sauver les vies des populations, en prévision aux fortes pluies qui s'annoncent dans le pays, en particulier le District Autonome d'Abidjan, a vu 6 familles de 62 personnes quitter volontairement les zones à risques qu’elles habitent, dans des quartiers de la commune d'Abobo.

En effet, 5 familles à Abobo Clouetcha et 1 famille à Abobo Désert, faisant un total 62 personnes ont été mises à l'abri le samedi 4 juin 2022.

« Déterminé à sauver les vies de des populations et soucieux du respect de la dignité humaine, le ministre Bouaké Fofana a mis à disposition des mesures d'accueils provisoires et transitoires. Il s'agit d'un élan de solidarité qui a été bien accueilli par les 6 familles en question. Elles seront logées dans une zone plus sécurisée avec la prise en charge provisoire du MINHAS », a appris Linfodrome auprès dudit ministère.

« Le Ministère s'engage à effectuer ces opérations de libération des zones à risques dans le respect de la dignité des populations »

Le ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité invite les populations vivant dans les zones à risques à en faire autant. « Nous invitons les populations vivant dans les zones à risques à en faire autant pour sauver leurs vies. Le Ministère s'engage à effectuer ces opérations de libération des zones à risques dans le respect de la dignité des populations », ajoute notre source.

A en croire les informations en notre possession, le ministre Bouaké Fofana fera une autre visite de terrain, le mardi 7 juin 2022.

« Partir est mieux que mourir », est la thématique majeure de la campagne de communication et de sensibilisation lancée par le gouvernement ivoirien, en vue du déguerpissement par les populations des zones à risque.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.