Pluies diluviennes : Agboville sous les eaux, Fleur Aké M’bo monte au créneau et lance un appel pressant

Publié le
pluies-diluviennes-agboville-sous-les-eaux-fleur-ake-m-bo-monte-au-creneau-et-lance-un-appel-pressant Fleur Aké M'bo, cadre d'Agboville interpelle sur les inondations
Société

Fleur Aké M'bo, cadre de la région d'Agboville a exprimé sa solidarité aux populations d' Agboville impactées par les dégâts causés par les pluies diluviennes qui se sont abatues sur la ville  dans la nuit d'hier.

Les pluies qui se sont abattues dans la nuit du 15 au 16 juin 2022, sur Abidjan et les villes environnantes ont fait d’importants dégâts. Si à Abidjan,l’on déplore malheureusement des pertes en vie humaines, Agboville, la capitale de la région de l’Agneby-Tiassa, n’a visiblement pas été épargnées par ces pluies diluviennes.

Solidarité aux populations impactées

Sur les images qui circulent en boucle sur les réseaux sociaux depuis ce matin, des habitaions innondés, des familles contraintes à abandonner leur maisons, le marché centrale de la ville également sous les eaux. L'importance des dégâts constatés,

témoigne de la forte intensité de ces intempéries. Une situation qui ne laisse pas sans voix, Fleur Aké M’Bo, native et cadre de la région. Dans une déclaration partagée sur son compte Facebook, elle  a lancé un appel pressant à l’endroit des autorités et cadres de la région.

A l’heure où je produis ce communiqué, les dégâts qui sont à déplorer sont très importants, mais heureusement

« A l’heure où je produis ce communiqué, les dégâts qui sont à déplorer sont très importants, mais heureusement que matériels, aucune perte en vie humaine n’est signalée », a déclaré d’entrée le secrétaire nationale technique du PPA-CI.  

«Je voudrais apporter ici ma solidarité et ma compassion aux commerçants et commerçantes victimes de cette inondation. Je voudrais apporter aussi mon soutien moral à toutes les populations de la commune d’Agboville qui se trouvent affectées», a-t-elle exprimé.

Un nouveau plan directeur s’impose

Tirant les conséquences de ses dégâts, car précise-t-elle que  « ce n’est pas la première fois que nous vivons cette situation», Fleur Aké M’Bo estime qu’il est impérieux d’élaborer un plan directeur moderne de l’ancienne cité coloniale.

« Agboville a grandi et voit sa population s’accroître. Ce nouveau plan directeur qui s’impose doit prendre en compte ces réalités, notamment l’assainissement de la cité avec la construction de nouvelles canalisations et le curage régulier du réseau existant», a-t-elle lancé.

 Aux populations, elle a  appelé  à l’adoption d’un comportement citoyen. Car souligne-t-elle que cette inondation est due aux canalisations bouchées par les ordures et/ou irrégulièrement occupées. «C’est ainsi le lieu de rappeler à nos populations le comportement responsable qu’elles doivent avoir dans la gestion des déchets»,a-t-elle appelé.