Côte d’Ivoire / Grève annoncée des fonctionnaires: La ministre Anne Ouloto désamorce une bombe

Publié le
cote-d-ivoire-greve-annoncee-des-fonctionnaires-la-ministre-anne-ouloto-desamorce-une-bombe La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, Anne-Désirée Ouloto. (Ph: DR)
Société

Dans un communiqué dont Linfodrome a reçu copie, dimanche 19 juin 2022, la Cosyfoci appellent les fonctionnaires à suspendre la grève annoncée et à prendre part à la rencontre avec la ministre Anne-Désirée Ouloto.

La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne-Désirée Ouloto va rencontrer les fonctionnaires membres de la Cosyfoci (Confédération des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire), ce mardi 21 juin 2022.

L’information est contenue dans un communiqué signé de Tapé Djédjé Apollinaire Président de la Cosyfoci et dont Linfodrome a reçu copie le dimanche 19 juin 2022.

Rencontre Anne Ouloto et fonctionnaires

Cette rencontre s’inscrit dans la perspective pour la ministre de répondre au mécontentement des membres de la Confédération des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Cosyfoci) dû à leur non-invitation à l'atelier de ce jour, lundi 20 juin 2022 relatif au bilan de la Trêve sociale «alors qu'elle (la Cosyfoci) a activement participé aux rencontres d'élaboration de la matrice de revendications nouvelles», souligne le communiqué.

Il faut noter qu’au vu de la situation qui prévalait, la ministre avait dépêché un émissaire auprès de l’organisation syndicale représentée par Tapé Djédjé Apollinaire, Ouattara Ibrahim et Gaha Joël, respectivement Président, premier vice-président et deuxième vice-président de la Cosyfoci.

Au cours de la rencontre avec l’envoyée de la ministre Anne-Désirée Ouloto, les représentants de la Cosyfoci ont donné tous les éléments d'appréciation de l'importance de la Cosyfoci et de la nécessité de la réintégrer au processus de négociation visant la nouvelle Trêve sociale. 

Bilan de la Trêve sociale

L'émissaire a dit avoir pris bonne note et s'est engagé à faire un compte rendu fidèle des échanges à la ministre.

Plus tard, l'émissaire a informé les membres de la Cosyfoci qu’ils n’ont pas été exclus du processus et que l’atelier de ce 20 juin 2022 consacré au bilan de la Trêve sociale, est réservé aux seules organisations qui l'on signée et qu’en retour, la ministre recevra la Cosyfoci ce mardi 21 juin 2022 pour réaffirmer son engagement et rassurer la Cosyfoci de sa participation effective, le moment venu, aux négociations.

"La rencontre du 20 juin 2022 consacrée au bilan de la Trêve sociale est réservée aux seules organisations ayant signé le document de la Trêve sociale"

C’est donc après ce retour que la Cosyfoci a appelé ses membres à suspendre les actions syndicales prévues, à prendre toutes les dispositions pour être présents à la rencontre du mardi 21 juin avec la ministre, à informer les bases respectives de l'évolution de la situation et à maintenir la mobilisation.