Alerte saison des pluies : Risque d’effondrement d’un immeuble habité à Angré (Police secours)

Publié le Modifié le
alerte-saison-des-pluies-risque-d-effondrement-d-un-immeuble-habite-a-angre-police-secours Les populations sont invitées à quitter les zones à risque en ce temps des pluies
Société

Les fortes pluies qui s’abattent sur Abidjan ces derniers jours n’ont pas finis de troubler la quiétude des populations, confrontées aux risques d'inondations et d'éboulements de terrains dans certaines communes.

Suite à la forte quantité de pluie tombée sur le grand Abidjan depuis le lundi, Police secours a alerté ce mardi 21 juin 2022, les populations sur le risque d’effondrement d’un immeuble habité dans la commune de Cocody Angré au terminus 81 82.

Risque d’éboulement d’immeuble

« Risque d’effondrement d’un immeuble habité à Angré non loin du terminus 81 82. Le Groupement des sapeurs‑pompiers militaires (GSPM) et la police nationale sont sur place. L’évacuation des habitants en cours », a notifié la Police secours sur sa page officielle.

Alors que les opérations d’évacuations se poursuivent dans les zones dites à risques, les pluies torrentielles continuent de s'abattre sur plusieurs communes d’Abidjan. L’on enregistre des inondations, des glissements de terrain occasionnant des dégâts et des pertes en vie humaines.

De nouveaux décès d’enfants dans les inondations

Le pays a encore compter des morts, ce mardi suite aux inondations causées par la pluie qui tombe depuis le lundi dernier. Ces inondations qui ont eu lieu dans la commune de Bingerville, les quartiers de Cocody tels que Riviera Palmeraie, Riviera Alabra, Attoban, Bonoumin et Yopougon Abododoumé, ont enregistré 39 victimes dont 34 mis en sécurité et un transporté dans un centre de santé et quatre décès (des enfants).

Le mercredi 15 juin dernier, le Groupement des sapeurs‑pompiers militaires (GSPM) a été alerté à la suite d'un éboulement dans la commune d'Attécoubé, dans le quartier Mossikro-santé 3, survenu après la grosse pluie qui s'est abattue la veille sur Abidjan. Après une opération qui a durée plusieurs heures, les pompiers ont dénombré cinq morts dont des enfants.

Notons que la société d'exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologue (SODEXAM) avait alerté sur la forte quantité des pluies saisonnières pour la période de juin, juillet, août 2022.

« Il est prévu des cumuls saisonniers excédentaires par rapport à la moyenne des 30 ans de 1991-2020 dans le Nord-ouest et le Sud-est du Littoral de la Côte d’Ivoire (supérieurs à 800 mm pour le Nord-ouest et supérieur à 640 mm pour le Sud-est) », avait prévenu Dr Daouda Konaté, le directeur de la météorologie à la Sodexam.

Pour ce faire, la SODEXAM avait invité les populations dans les zones à risque à les libérer afin d’éviter des pertes en vie humaine.