Pluies diluviennes à Abidjan : le bilan s'alourdit

Publié le Modifié le
pluies-diluviennes-a-abidjan-le-bilan-s-alourdit Abidjan : Le bilan des pluies diluviennes s'est alourdit
Société

 Les pluies diluviennes qui s’abattent sur Abidjan, la capitale économique ivoirienne depuis la nuit du lundi 20 juin 2022 ont occasionné de lourdes pertes en vie humaine.

Le bilan des pluies torrentielles qui s’abattent sur la ville d’Abidjan et ses environs depuis la nuit du lundi 20 juin 2022 s’est alourdit. De sources gouvernementales, le bilan est passé de 4 à 7 morts dans la soirée du mardi 21 juin 2022.

Le bilan s'alourdit

Tôt ce mardi matin, le groupe des sapeurs pompiers militaires avait dans un bilan provisoire fait état de 35 victimes dont 4 personnes tuées,tous des enfants. Selon Belmonde Dogo, ministre ivoirienne de la famille de la femme et de la femme qui rendu une visite aux victimes et parents de victimes, le drame a eu lieu dans le ville d’ Angorakoi, dans la sous-prefecture de Bingerville suite à un glissement de terrain.

le nombre de décès au cours de cette seule journée en plus d’importants dégâts matériels dans la ville d'Abidjan est passé à 7

"À Bingerville, nous avons perdu 4 enfants d'une même famille suite à un éboulement de terrain dans le village de Angorakoi», a posté dans la soirée. Elle a ajouté que 2 autres corps sans vie , emportés par les eaux de ruissellement ont été découverts aux quartiers '' Sans lois '' et ''Cité CIE ', dans cette même commune de Bingerville. « Nous avons enregistré un mort de plus à M’badon dans la commune de Cocody. Ce qui porte à 7 le nombre de décès au cours de cette seule journée en plus d’importants dégâts matériels dans la ville d'Abidjan», a-t-elle déploré.

« Le Gouvernement de Côte d’Ivoire se tient aux côtés de toutes les familles qui vivent des moments sombres et présente ses condoléances aux familles endeuillées par les pluies»,a-t-elle exprimé. Le scénario des pluies torrentielles suivies d'inondations dévastatrices est récurrent dans la capitale économique ivoirienne. Les constructions dans des zones inondables, souvent habitées par des pauvres, sont légion dans cette métropole d'Afrique de l'Ouest qui compte cinq millions d'habitants et en croissance continue. La semaine dernière, un glissement de terrain avait fait au moins 6 morts dans le quartier de Mossikro-santé 3.